Image default
Santé

Œdème pulmonaire : définition, cause, symptômes, traitement

Un œdème pulmonaire est une affectation pulmonaire caractérisée par une accumulation de liquide dans les poumons. Quand cela arrive, l’organisme lutte pour obtenir suffisamment d’oxygène.

La cause la plus répandue d’œdème pulmonaire est l’insuffisance cardiaque. L’insuffisance cardiaque est caractérisée par une incapacité du cœur à faire circuler correctement le sang à travers le corps.

Lors d’un œdème pulmonaire le cœur travaille plus intensément pour propulser le sang dans l’organisme. Cela a pour effet d’augmenter la pression dans les petits vaisseaux sanguins des poumons. Pour soulager cette pression croissante, les vaisseaux relâchent du liquide dans les poumons.

D’ordinaire, les poumons sont responsables du transfert de l’oxygène contenu dans l’air que vous respirez vers le flux sanguin. Cependant, si les poumons sont remplis avec du liquide, ils ne peuvent pas assurer ce rôle correctement. En cas d’œdème pulmonaire, les poumons ne peuvent plus transférer l’oxygène vers le flux sanguin, et le reste du corps est privé d’oxygène.

Quand les médecins traitent un œdème pulmonaire, ils travaillent à enlever le liquide des poumons du patient. Si le liquide n’est pas éliminé et continue à s’accumuler, le patient peut littéralement se noyer. Traiter la cause de l’œdème pulmonaire est la meilleure méthode pour obtenir un rétablissement complet.

Risques

Les patients souffrant de problèmes cardiaques ou de crises cardiaques ont plus de risques de contracter un œdème pulmonaire. Les autres facteurs qui peuvent accroître le risque incluent :

  • antécédents d’œdème pulmonaire
  • antécédents de maladie des poumons, telle que la tuberculose, ou les bronchopneumopathies obstructives chroniques (BPCO)
  • troubles vasculaires

Causes

L’insuffisance cardiaque est la cause la plus fréquente d’œdème pulmonaire. Cependant, il existe de nombreuses affections moins fréquentes qui peuvent causer un œdème pulmonaire, comme par exemple :

  • une crise cardiaque, ou d’autres maladies du cœur
  • des valves cardiaques non étanches, rétrécies ou endommagées
  • une montée soudaine de la tension artérielle
  • une pneumonie
  • une insuffisance rénale
  • des lésions pulmonaires (provoquées par une infection grave)
  • un sepsis sévère (empoisonnement du sang provoqué par une infection)
  • une pancréatite (inflammation du pancréas)

Cependant, l’œdème pulmonaire n’est pas toujours causé par un problème médical interne. L’affection peut aussi être provoquée par des facteurs externes qui exercent une pression supplémentaire sur les poumons et le cœur. Les autres facteurs de risque incluent :

  • séjour en haute altitude
  • usage illicite de drogues et/ou overdose de drogues
  • lésions pulmonaires (provoquées par l’inhalation de toxines)
  • trauma sévère
  • blessure grave
  • quasi-noyade

Symptômes

Le sang est alimenté en oxygène apporté par la respiration dans vos poumons. L’oxygène est ensuite transporté dans tout votre corps à chaque organe et tissu. En cas d’œdème pulmonaire, les poumons se remplissent de liquide. Au fur et à mesure que la quantité de liquide dans les poumons augmente, le corps lutte pour s’alimenter en oxygène. Les symptômes vont s’aggraver progressivement jusqu’à ce que le liquide soit retiré.

Les symptômes de l’œdème pulmonaire incluent :

  • essoufflement (avoir l’impression de ne pas pouvoir reprendre sa respiration)
  • difficultés à respirer (possiblement plus fortes lorsque vous êtes allongé sur le dos)
  • toux
  • respiration sifflante
  • présence de sang dans les expectorations
  • transpiration excessive
  • vigilance diminuée
  • gonflement des jambes
  • rythme cardiaque anormal

Les symptômes les plus graves de l’œdème pulmonaire incluent :

  • état de choc
  • insuffisance respiratoire
  • mort d’organes par manque d’oxygène

Diagnostic

Les médecins rechercheront du liquide dans vos poumons ou les symptômes causés par sa présence. Quand vous consulterez votre médecin, il ou elle effectuera un examen physique de base. Votre médecin écoutera vos poumons avec un stéthoscope, discutera de vos symptômes et vous posera des questions sur vos antécédents médicaux. Si il ou elle pense que vous avez du liquide dans les poumons, votre médecin vous prescrira des examens complémentaires.

Les examens utilisés pour diagnostiquer un œdème pulmonaire incluent par exemple :

  • échocardiogramme (par ultrasons) pour vérifier toute activité cardiaque anormale
  • radiographie du thorax pour visualiser le fluide
  • prise de sang pour vérifier le taux d’oxygène
  • électrocardiogramme (ECG) pour détecter d’éventuels problèmes de rythmes cardiaques ou des signes de crise cardiaque

Traitement

L’œdème pulmonaire est une affection grave. Un traitement rapide est nécessaire. Dans les cas graves, les patients peuvent avoir besoin d’être traités en soins intensifs.

Les traitements de l’œdème pulmonaire incluent :

  • aspiration (le fluide est aspiré hors des poumons par un tube inséré dans la gorge)
  • diurétiques (médicaments utilisés pour éliminer le liquide de l’organisme)
  • médicaments pour le cœur afin de contrôler la pulsation cardiaque et diminuer la tension
  • chirurgie (ouvrir le thorax et enlever le fluide)

Certains cas d’œdème pulmonaire peuvent nécessiter un traitement par ventilation mécanique. Cela peut simplement consister à vous donner un masque à oxygène à placer sur votre nez et votre bouche. Cependant, votre médecin devra peut-être utiliser un tube endotrachéal (tube respiratoire) inséré dans votre gorge pour fournir de l’oxygène directement à vos poumons.

Prévention

Il n’existe aucun moyen d’empêcher complètement l’œdème pulmonaire. Ceux qui présentent un état à haut risque devraient immédiatement se faire examiner s’ils développent les symptômes de cette affection. La meilleure façon de prévenir tout trouble médical est de prendre soin de sa santé en :

  • se faisant vacciner contre la pneumonie
  • se faisant vacciner contre la grippe (en particulier si vous avez des problèmes cardiaques ou si vous êtes âgé)
  • restant sous diurétiques après un épisode d’œdème pulmonaire afin de prévenir une récidive

Vous pouvez éviter la crise cardiaque (la cause principale d’œdème pulmonaire) en :

  • consultant le médecin régulièrement
  • évitant de fumer ou de prendre des drogues récréatives
  • démarrant un programme d’exercices physiques régulier
  • mangeant de la nourriture saine
  • maintenant un poids normal

Pronostic

Le pronostic de l’œdème pulmonaire dépend de la gravité du cas spécifique. Dans les cas mineurs recevant un traitement rapide, les patients se rétablissent souvent complètement. Cependant, même avec traitement, certains cas graves peuvent être fatals.

Autres articles

Quel type de protéines choisir en musculation ?

administrateur

Test de VS : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Dosage de potassium : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Hyperémèse gravidique : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Infection chronique des voies urinaires : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Maladie auto-immune : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Diarrhée chronique chez les nourrissons et/ou les nourrissons en bas âge : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

La maladie inflammatoire pelvienne (MIP) : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Tout savoir sur le métier d’infirmier

Tamby