Image default
Santé

Orchite : définition, cause, symptômes, traitement

L’orchite est une inflammation des testicules. Elle peut être causée par une infection bactérienne ou virale.

Les deux testicules peuvent être affectés par une orchite en même temps. Cependant, les symptômes sont limités à un seul testicule chez la plupart des hommes.

Une inflammation testiculaire de ce type est souvent associée au virus des oreillons.

Causes et risques

Causes et risques

La cause la plus fréquente de l’orchite est les oreillons. Les oreillons sont une maladie virale de l’enfance qui est rare aux États-Unis en raison de l’efficacité des programmes d’immunisation. La clinique Mayo estime que 33 pour cent des garçons qui contractent les oreillons lors de l’adolescence contractent également une orchite (clinique Mayo). L’orchite virale associée aux oreillons se développe entre quatre et 10 jours après le gonflement des glandes salivaires (un symptôme des oreillons).

Une infection bactérienne peut également causer une orchite chez les hommes. Des infections des voies urinaires et des infections transmissibles sexuellement (ITS) telles que la gonorrhée, la chlamydia et une pathologie associée appelée épididymite peuvent également causer une orchite. L’épididymite est l’inflammation de l’épididyme. C’est le tube dans lequel le sperme est conservé et qui relie les testicules au canal déférent.

Les personnes s’engageant dans un comportement sexuel à haut risque sont plus exposées au risque de contracter une orchite. Les comportements sexuels à haut risque incluent :

  • des rapports sexuels sans préservatif
  • des antécédents d’ITS
  • un(e) partenaire souffrant d’une infection transmissible sexuellement

Des anomalies congénitales des voies urinaires peuvent également accroître votre risque d’orchite. Cela signifie que vous êtes né avec des problèmes structuraux affectant votre vessie ou urètre.

Symptômes

Une douleur dans les testicules et dans l’aine est le symptôme le plus répandu de l’orchite. Autres symptômes possibles :

  • scrotum très sensible
  • douleurs à la miction
  • éjaculation douloureuse
  • scrotum enflé
  • sang dans le sperme
  • pertes anormales
  • hypertrophie de la prostate
  • ganglions lymphatiques enflés au niveau de l’aine
  • fièvre

Diagnostic

Votre médecin vous demandera de décrire vos symptômes et vous posera des questions sur vos antécédents médicaux. Il effectuera un examen physique pour déterminer l’étendue de l’inflammation.

Il voudra peut-être effectuer un examen de la prostate pour déterminer si l’orchite y a également causé une inflammation. Pour ce faire, il introduira un doigt dans le rectum pour examiner physiquement la prostate.

Votre médecin voudra peut-être obtenir un échantillon d’urine et faire un écouvillonnage de vos pertes en vue d’analyse en laboratoire. Ceci peut déterminer si vous avez des infections transmissibles sexuellement ou d’autres infections.

Une échographie pourra être utilisée pour écarter une pathologie telle que la torsion testiculaire. La torsion testiculaire est une autre pathologie qui cause une douleur extrême dans les testicules et la région de l’aine, et ses symptômes sont souvent confondus avec ceux de l’orchite. Il s’agit de la déformation du cordon spermatique, un réseau de nerfs et de vaisseaux sanguins traversant chaque testicule. La torsion testiculaire peut menacer la fécondité si elle cause l’interruption de la circulation du sang vers les testicules.

Traitement

Avec l’orchite virale, vous devrez attendre que le virus cesse de produire des effets. En d’autres termes, il n’existe pas de traitement, mais le problème se résoudra de lui-même au bout d’un certain temps. Des analgésiques, des compresses froides et l’élévation des testicules dans la mesure du possible peuvent vous soulager.

L’orchite bactérienne est traitée avec des antibiotiques, des médicaments anti-inflammatoires et des compresses froides. Quelle que soit la source de votre inflammation, une récupération complète peut prendre plusieurs semaines.

Abstenez-vous de tous rapports sexuels et ne soulevez rien de lourd pendant que vous traitez votre orchite. Si vous souffrez d’une ITS, votre partenaire devra être traité(e) également.

Pronostic

La plupart des hommes qui souffrent d’orchite en guérissent complètement sans conséquences durables. L’orchite cause rarement l’infécondité. Les autres complications sont rares. Elles peuvent néanmoins prendre les formes suivantes :

  • inflammation chronique de l’épididyme
  • abcès (gonflement) à l’intérieur du scrotum
  • rétrécissement du testicule affecté
  • destruction du tissu testiculaire

Prévention

Il n’est pas possible de prévenir certains cas d’orchite. Ceci est particulièrement vrai si vous souffrez de problèmes congénitaux affectant les voies urinaires. Vous pouvez toutefois vous protéger contre certains types d’orchite virale. Vaccinez-vous ainsi que vos enfants contre les oreillons pour réduire votre risque de contracter une orchite.

L’adoption de pratiques sexuelles sans risque peut aider à prévenir l’orchite bactérienne. Utilisez un préservatif et demandez à votre partenaire quels sont ses antécédents en matière de pathologies sexuelles.

Autres articles

Qu’est-ce qu’une analyse ergonomique d’un poste de travail ?

Odile

En recherche d’un marbrier à Lyon ? Suivez le guide pratique

administrateur

Magnétothérapie, acupuncture et autres médecines non conventionnelles pour traiter le reflux gastro-œsophagien

Irene

Laryngite : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Hypermétropie : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Aperçu de la dysfonction érectile : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Thrombose veineuse profonde : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Gonorrhée : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Qu’est-ce qu’un abdominoplastie ?

administrateur