Image default
Santé

Insulinome : définition, cause, symptômes, traitement

Il s’agit d’un type rare de petite tumeur pancréatique qui provoque une production excessive d’insuline. Dans environ 90 % des cas, la tumeur est bénigne (non cancéreuse).

Puisque la tumeur cause la production d’une quantité excessive d’insuline, elle peut entraîner l’hypoglycémie, c’est-à-dire une insuffisance du taux de glucose dans le sang pouvant causer les symptômes suivants :

  • confusion ou trous de mémoire
  • vision brouillée
  • étourdissements
  • perte de conscience

Dans la plupart des cas, cette tumeur doit être retirée chirurgicalement.

Cause

Les scientifiques ne le savent pas. Les tumeurs apparaissent généralement sans le moindre avertissement.

Quand nous mangeons, le pancréas produit de l’insuline, une hormone qui aide à utiliser et à stocker l’énergie du sucre (glucose) provenant de la nourriture. Une fois le glucose absorbé, le pancréas diminue sa production d’insuline. Cette boucle de rétroaction assure la stabilité des taux de sucre dans le sang.

Un insulinome affecte la régulation du glucose. La tumeur continue à produire de l’insuline, même quand le taux de glucose dans le sang tombe, ce qui provoque souvent l’hypoglycémie.

Les symptômes de l’hypoglycémie varient de légers à graves, en fonction de la quantité d’insuline produite par la tumeur et du taux de glucose sanguin. En règle générale, les symptômes empirent avec le temps.

Risques

Les insulinomes sont rares. Selon un article de la revue Hepatobiliary and Pancreatic Diseases International (Dennis Vaidakis, et al., 2010), ils atteignent moins de cinq personnes sur un million chaque année. Les tumeurs sont légèrement plus fréquentes chez la femme. L’âge médian au moment du diagnostic est de 47 ans.

La plupart des tumeurs mesurent moins de deux centimètres, et seulement 10 % sont malignes (cancéreuses). Les tumeurs cancéreuses ont tendance à se produire plus souvent chez les personnes souffrant du syndrome MEN-1, une maladie héréditaire provoquant l’hypertrophie d’une ou plusieurs glandes hormonales. L’insulinome semble également plus fréquent chez les personnes atteintes de la maladie de Von Hippel-Landau, une maladie héréditaire provoquant une croissance anormale des vaisseaux sanguins.

La plupart des tumeurs sont solitaires, et seulement 10 % des patients ont des tumeurs multiples.

Symptômes

Les personnes souffrant d’insulinome ne présentent pas toujours de symptômes visibles. On ne tient souvent pas compte des symptômes légers de l’hypoglycémie, ou on les confond avec d’autres problèmes. Parfois des dizaines d’années peuvent passer avant qu’un insulinome soit diagnostiqué.

Les symptômes de l’insulinome les plus graves peuvent attaquer le cerveau, ainsi que les glandes surrénales, qui sont les glandes régulant la réaction au stress et le rythme cardiaque.

Ses symptômes sont parfois similaires à ceux de l’épilepsie, une maladie neurologique qui provoque des crises convulsives.

Les symptômes modérés incluent :

  • vision double ou floue
  • confusion
  • anxiété
  • vertiges
  • comportement anormal
  • faiblesse
  • transpiration
  • faim
  • tremblements
  • prise de poids

Les symptômes plus graves incluent :

  • crises de type épileptique/convulsions
  • rythme cardiaque rapide ou palpitations
  • amnésie
  • perte de connaissance ou coma

Parfois, les tumeurs grossissent ou se propagent dans d’autres parties du corps. Dans ces cas, les symptômes peuvent inclure :

  • douleurs abdominales
  • douleurs dorsales
  • diarrhées
  • jaunisse (jaunissement des yeux et de la peau)

Diagnostic

Si vous présentez des signes d’hypoglycémie, on réalisera probablement une analyse de sang pour vérifier vos taux de glucose et d’insuline. Un taux faible de glucose sanguin accompagné d’un taux élevé d’insuline est un signe d’insulinome.

Les analyses peuvent également :

  • détecter des protéines qui bloquent la production d’insuline
  • détecter des médicaments qui provoquent une production accrue d’insuline par le pancréas
  • vérifier les taux d’autres hormones affectant la production d’insuline

Quand ces tests sont positifs, le médecin peut recommander un jeûne de 72 heures. C’est ce qui est considéré comme la méthode diagnostique de référence pour l’insulinome. Pour ce test :

  • Vous serez hospitalisé.
  • Vous ne pourrez consommer que des boissons sans calories.
  • Votre taux de glucose sanguin sera mesuré au moins toutes les six heures.

Autres technologies pouvant être utilisées : TDM et IRM. Ces tests d’imagerie aident le médecin à localiser la tumeur, mais il pourra autrement utiliser la stimulation calcique artérielle sélective pour détecter la sécrétion anormale d’insuline par le pancréas.

Une échographie endoscopique est parfois utilisée quand la tumeur n’est pas détectée par les scanners standard. Cet examen fait usage d’ondes sonores pour capturer des images à l’intérieur du corps. Une sonde à ultrasons et une aiguille de biopsie sont fixées à un endoscope. Cette sonde mince et flexible est facilement insérée dans le corps. Si une tumeur est détectée, l’aiguille prélèvera un petit échantillon qui servira à déterminer si la tumeur est cancéreuse.

Traitement

Le traitement standard est le retrait de la tumeur et, parfois, d’une partie du pancréas. Ce protocole guérit généralement la maladie.

Il existe diverses interventions chirurgicales pour l’insulinome. Le nombre et l’emplacement des tumeurs déterminent le choix du protocole chirurgical utilisé.

S’il n’y a qu’une petite tumeur pancréatique, elle sera retirée par laparoscopie, une technique chirurgicale minimalement invasive. Des instruments miniatures sont utilisés après la réalisation d’une petite incision.

Les tumeurs de grande taille ou multiples nécessitent parfois une chirurgie abdominale plus invasive qui met plus longtemps à guérir.

Quand les tumeurs se sont propagées, il faudra peut-être retirer une partie du pancréas, et parfois même une partie de l’estomac ou du foie.

Dans de rares cas, le retrait des tumeurs est moins efficace, et il s’agit habituellement de tumeurs malignes. Dans ces cas, le médecin prescrira des médicaments pour contrôler le taux de sucre dans le sang. Autres traitements possibles pour les tumeurs malignes :

  • chimiothérapie
  • ablation par radiofréquence
  • cryothérapie

L’ablation par radiofréquence utilise des ondes radioélectriques pour tuer les cellules cancéreuses. La cryothérapie détruit ces cellules en les gelant.

Pronostic

Bien que le taux de réussite de la chirurgie soit extrêmement élevé, les tumeurs peuvent revenir. La récidive est plus fréquente chez les patients atteints de tumeurs multiples.

Un très petit nombre de patients peuvent développer un diabète après l’opération.

Les complications sont plus probables chez les patients souffrant de tumeurs malignes, particulièrement quand les tumeurs se sont propagées dans d’autres organes. Ces patients auront besoin d’être suivis plus attentivement.

Prévention

La cause de l’insulinome n’étant pas connue, il n’existe aucune méthode connue pour le prévenir. Cependant, il est possible de réduire le risque d’hypoglycémie en suivant un régime alimentaire sain et en faisant de l’exercice physique. De plus, vous pouvez garder votre pancréas en bonne santé en :

  • Évitant de fumer.
  • Mangeant moins de viande rouge.
  • Maintenant un poids sain et normal.
  • Mangeant plus de fruits et légumes.

Autres articles

Dosage des triglycérides : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Rupture de la vésicule biliaire : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

10 super aliments à intégrer à votre régime alimentaire pour être en bonne santé

Emmanuel

Examens de dépistage du cancer du sein : Auto-examens, tests de dépistage, mammographie et autres

Irene

Aperçu de la dysfonction érectile : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

L’épididymite : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Notions élémentaires sur le TDAH : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

La colite : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Plonger dans les bras de Morphée au sein d’une literie adaptée

Tamby