Image default
Santé

Dosage des triglycérides : définition, cause, symptômes, traitement

Le dosage des triglycérides contribue à déterminer la quantité de triglycérides dans le sang. Les triglycérides sont des lipides du sang d’un type particulier. Le dosage contribue à déterminer le risque que vous courez de développer une pathologie cardiaque. L’analyse est également appelée dosage du triacylglycérol .

Que sont les triglycérides ??

Que sont les triglycérides ?

Les triglycérides sont un type de lipide et permettent au corps de stocker des calories qu’il n’utilise pas immédiatement. Ces triglycérides circulent dans le sang pour alimenter en énergie les muscles en fonctionnement. Après un repas, le sang est enrichi en triglycérides supplémentaires. Lorsque votre consommation de calories excède les besoins de votre corps, votre niveau de triglycérides peut être élevé.

Les triglycérides sont transportés dans le sang par des lipoprotéines très basse densité (Very Low-Density Lipoprotein, VLDL). Les VLDL sont une catégorie de lipoprotéines, comme les lipoprotéines basse densité (Low-Density Lipoprotein, LDL) et les lipoprotéines haute densité (High-Density Lipoprotein, HDL). Les mesures de VLDL peuvent constituer des informations utiles lorsque le médecin et vous vous entretenez des options dont vous disposez en matière de réduction de vos niveaux de triglycérides.

Objet

Il contribue à la détermination du risque que vous courrez de développer une maladie cardiaque. Ce dosage est utilisé pour estimer le niveau de cholestérol à lipoprotéines de faible densité du sang. Il permet également de détecter les inflammations du pancréas. Ce dosage permet aussi d’identifier le risque d’apparition d’une athérosclérose, qui aggrave le risque de crise cardiaque ou d’accident vasculaire cérébral (AVC).

Calendrier

Calendrier

Il est recommandé de réaliser un profil lipidique sanguin tous les cinq ans, dans le cadre des analyses et examens médicaux ordinaires. Les analyses de profil lipidique mesurent les taux de cholestérol, de HDL, de LDL et de triglycérides. Si vous suivez un traitement prescrit en raison d’un taux élevé de triglycérides, ce dosage doit être pratiqué plus fréquemment afin de permettre à votre prestataire de soins d’apprécier l’efficacité de la thérapie. Si vous êtes diabétique, il est important de surveiller régulièrement votre taux de triglycérides, dans la mesure où celui-ci tend à augmenter lorsque le sucre sanguin n’est pas maintenu ainsi qu’il convient.

Le dépistage des enfants courant un risque de développement d’une maladie cardiaque est recommandé. Il s’agit notamment des enfants au sein de la famille desquels existent des antécédents de maladie cardiaque, de diabète, d’hypertension ou de surcharge pondérale. Il est souhaitable qu’un dosage initial soit pratiqué pour les enfants à risque âgés de 2 à 10 ans. Les enfants de moins de 2 ans sont trop jeunes pour que soit réalisé un tel dosage.

Interventions

Le test nécessite l’analyse en laboratoire d’un échantillon de sang. Pour obtenir un échantillon sanguin, un professionnel de santé prélèvera du sang dans une veine au niveau de votre coude ou du dos de votre main. Tout d’abord, le site du prélèvement est nettoyé au moyen d’un antiseptique. Le professionnel de santé met en place un lien autour du bras pour permettre l’accumulation du sang dans la veine. Le sang sera recueilli dans un tube monté sur l’aiguille. Une fois le tube plein, le lien élastique et l’aiguille sont retirés du bras. Une légère pression sera appliquée sur le site de la piqûre au moyen d’un coton ou d’un morceau de gaze, afin d’arrêter le saignement.

Le dosage peut également être effectué au moyen d’un appareil portable. La machine prélève un minuscule échantillon de sang à la pointe du doigt et analyse les triglycérides dans le cadre d’un profil lipidique. Ce dosage est souvent réalisé dans des cliniques mobiles ou à l’occasion d’événements d’éducation à la santé. Ces appareils portables peuvent également être acquis pour un usage domestique, afin de permettre aux patients de surveiller leurs niveaux de triglycérides.

Vous pouvez également surveiller vos niveaux de triglycérides à domicile en expédiant des échantillons de sang à un laboratoire au moyen d’un kit spécial. Demandez à votre médecin si l’un ou l’autre de ces tests à domicile pourrait vous être utile.

Préparation

Avant un dosage des triglycérides, le patient doit jeûner durant neuf à 14 heures et boire uniquement de l’eau. Le médecin précise la durée du jeûne requise avant le prélèvement sanguin. Vous devez également éviter de consommer de l’alcool durant 24 heures avant le prélèvement.

Le médecin vous indiquera si vous devez interrompre la consommation de certains médicaments avant le prélèvement. Informez le médecin des médicaments que vous prenez.

Les médicaments susceptibles d’affecter les résultats du test sont nombreux. Il s’agit notamment des suivants :

  • l’acide ascorbique (vitamine C) ;
  • l’asparaginase ;
  • les bêtabloquants ;
  • la cholestyramine ;
  • le clofibrate ;
  • le colestipol ;
  • les œstrogènes ;
  • le fénofibrate ;
  • l’huile de poisson ;
  • le gemfibrozil ;
  • l’acide nicotinique ;
  • les contraceptifs oraux ;
  • les inhibiteurs de protéase (IP) ;
  • les rétinoïdes ;
  • certains antipsychotiques ;
  • les statines.

Risques

Le prélèvement sanguin peut être source d’une douleur ou d’un inconfort. Quelques risques sont néanmoins associés au prélèvement d’un échantillon de sang. Il s’agit notamment :

  • d’un saignement hémorragique ;
  • d’un évanouissement ou d’une sensation d’étourdissement ;
  • de l’apparition d’un hématome (accumulation de sang sous la peau) ;
  • d’une infection.

Résultats

Ci-après figurent les catégories de base des résultats pour les niveaux de triglycérides exprimés en milligrammes par décilitre :

  • résultat normal à jeun : 150 mg/dL
  • limite de l’acceptable : 150 à 199 mg/dL
  • élevé : 200 à 499 mg/dL
  • très élevé : >500 mg/dL

L’hypertriglycéridémie est le terme médical désignant un taux élevé de triglycérides dans le sang.

Les niveaux à jeun peuvent d’ordinaire fluctuer d’un jour à l’autre. Les taux de triglycérides changent lorsque vous mangez et peuvent atteindre cinq à 10 fois les taux à jeun.

Lorsque les niveaux de triglycérides excèdent 1 000 mg/dL, il existe un risque de développement de pancréatite. Un traitement immédiat, destiné à faire baisser le taux de triglycérides, doit débuter le plus tôt possible.

Lorsque les niveaux de triglycérides sont élevés, il est possible que votre cholestérol le soit également. Cette condition est connue sous le nom d’hyperlipidémie.

Résultats

Il existe de multiples raisons à un niveau élevé de triglycérides. Dans certains cas, il est imputable à des habitudes de vie. Il s’agit notamment :

  • du tabagisme ;
  • de la sédentarité ;
  • du surpoids ou de l’obésité ;
  • d’une consommation excessive d’alcool ;
  • d’un régime pauvre en protéines et riche en glucides.

Des taux élevés de triglycérides peuvent également être le fait de conditions médicales, et notamment :

  • d’une cirrhose du foie ;
  • du diabète, en particulier lorsqu’il n’est pas contrôlé de manière satisfaisante ;
  • de facteurs génétiques ;
  • d’une hyperlipidémie ;
  • d’une hypothyroïdie ;
  • d’un syndrome néphrotique ou d’une maladie rénale ;
  • d’une pancréatite.

Un faible taux de triglycérides peut être dû à :

  • une alimentation à faible teneur en graisses ;
  • une hyperthyroïdie ;
  • un syndrome de malabsorption ;
  • la malnutrition.

Au nombre des autres conditions médicales susceptibles d’être détectées par un dosage des triglycérides figurent :

  • l’hyperlipidémie familiale combinée ;
  • la dysbêtalipoprotéinémie familiale ;
  • l’hypertriglycéridémie familiale ;
  • le déficit en lipoprotéine lipase familial ;
  • un accident vasculaire cérébral dû à l’athérosclérose.

La grossesse peut fausser les résultats de ces analyses.

La signification des résultats n’est pas la même dans le cas des enfants. Pour comprendre les résultats de votre enfant et savoir quoi faire, entretenez-vous avec son pédiatre.

Suivi

Des études ont montré que les glucides jouaient un rôle essentiel dans la maîtrise des niveaux de triglycérides. Un régime riche en glucides, et notamment en sucre, peut avoir pour effet de faire grimper les taux de triglycérides.

Il est également avéré que l’exercice réduit les taux de triglycérides et accroît le cholestérol à lipoprotéines de haute densité (LHD). Même sans perte de poids, l’exercice peut jouer un rôle positif dans la maîtrise de vos niveaux de triglycérides.

L’association américaine du cœur (American Heart Association, AHA) recommande d’apporter des changements au mode de vie pour contribuer au traitement de taux élevés de triglycérides. Il peut s’agir, par exemple, des suivants :

  • En cas de surpoids, réduisez votre consommation calorique pour atteindre votre poids corporel idéal. Toutes les sources de calories (lipides, protéines, glucides et alcool) doivent être prises en compte.
  • Réduisez votre consommation de graisses saturées, d’acide gras trans et de cholestérol.
  • Limitez votre consommation d’alcool.
  • Consommez plus souvent des fruits et légumes, ainsi que des produits laitiers à 0 % ou allégés.
  • Faites au moins 30 minutes d’exercice physique modéré à intense au moins cinq jours par semaine.
  • Remplacez les graisses saturées par des matières grasses monoinsaturées et poly-insaturées, telles que celles rencontrées dans l’huile de colza, l’huile d’olive et la margarine liquide. Le remplacement des lipides par des glucides peut avoir pour effet d’accroître les taux de triglycéride et de réduire le cholestérol à lipoprotéines de haute densité (LHD).
  • Remplacez les viandes riches en graisses saturées, comme le hamburger, par des poissons à teneur élevée en acides gras oméga-3. Les poissons gras comme le maquereau, l’omble ou la truite de lac, le hareng, la sardine, le thon blanc et le saumon contiennent des quantités élevées d’acides gras oméga-3.
  • Maîtrisez d’autres facteurs de risque des pathologies des artères coronaires, comme l’hypertension.
  • Évitez le tabagisme.

Les traitements de la cause principale d’un niveau élevé de triglycérides (tels que pour le diabète, l’obésité, l’alcoolisme ou l’insuffisance rénale) sont à envisager sérieusement. Un certain nombre de médicaments courants peuvent vous aider à maîtriser vos taux de triglycérides. Il s’agit, entre autres :

  • des suppléments en acides gras oméga-3 ;
  • de la niacine ;
  • de la classe des fibrates ;
  • des statines.

Dans de nombreux cas, un taux élevé de triglycéride va de pair avec un taux élevé de cholestérol. Le traitement sera centré sur la réduction des deux, grâce à un traitement médicamenteux et à des changements de style de vie.

Il est important de coopérer avec votre médecin traitant et d’autres prestataires de soins pour utiliser à la fois les modifications de style de vie et les médicaments pour réduire des taux élevés de triglycérides.

Autres articles

Fibromes : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Avantage de la chirurgie réfractive : qu’en est-il réellement ?

administrateur

Des conseils pour choisir le matelas adapté à vos besoins

Claude

La colite : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Entérocolite nécrosante néonatale : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Le syndrome des ovaires polykystiques : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Diarrhée chronique chez les nourrissons et/ou les nourrissons en bas âge : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

LCR – Dénombrement cellulaire et différentiel : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Sclérose en plaques – vue d’ensemble : définition, cause, symptômes, traitement

Irene