Image default
Santé

Hyperémèse gravidique : définition, cause, symptômes, traitement

La majorité des femmes (entre 70 et 80 %) ressentent des nausées matinales pendant la grossesse. Ces nausées matinales sont généralement inoffensives et, quoique gênantes, elles se résorbent habituellement en moins de 12 semaines. L’hyperémèse gravidique (HG) est une forme extrême de cette affection qui cause des nausées et des vomissements graves pendant la grossesse (APA).

Bien que l’hyperémèse gravidique et les nausées matinales se ressemblent, il s’agit de deux pathologies très différentes accompagnées de complications et d’effets secondaires distincts. Il est important de bien distinguer ces deux pathologies afin de traiter adéquatement leurs symptômes.

Les nausées matinales sont caractérisées par :

  • des nausées parfois accompagnées de vomissements
  • des nausées qui se résorbent au bout de 12 semaines
  • des vomissements qui ne provoquent pas de déshydratation sévère

L’hyperémèse gravidique est caractérisée par :

  • des nausées qui ne se résorbent pas
  • des nausées accompagnées de vomissements graves
  • des vomissements qui provoquent une sévère déshydratation et ne vous laissent rien garder dans l’estomac

Généralement, les nausées matinales commencent le premier mois de la grossesse et se résorbent avant le troisième ou quatrième mois. Les femmes enceintes éprouvent de la fatigue et une légère perte d’appétit, et elles ont parfois du mal à s’acquitter de leurs activités quotidiennes. Les symptômes de l’HG commencent dès les premières six semaines de la grossesse, et souvent la nausée ne se résorbe pas. Cette pathologie peut être extrêmement débilitante, et causer une fatigue qui dure des semaines ou des mois. Parfois, les femmes souffrant d’HG subissent une perte totale d’appétit et sont incapables de travailler ou d’accomplir leurs tâches quotidiennes (Her Fondation).

En l’absence de traitement, l’HG peut provoquer la déshydratation et un gain de poids insuffisant pendant la grossesse. Aucune méthode connue n’existe pour prévenir les nausées matinales ou l’HG, cependant, il est possible d’en gérer les symptômes.

Causes

Presque toutes les femmes éprouvent à un degré ou à un autre des nausées matinales pendant leur grossesse. Il s’agit de nausées parfois accompagnées de vomissements qu’une femme enceinte peut éprouver. Malgré leur nom, les nausées matinales ne se limitent pas au matin et peuvent se produire à tout moment de la journée.

Les scientifiques pensent que les nausées matinales et celles, plus extrêmes, associées à l’hyperémèse gravidique sont liées à une hormone produite pendant la grossesse appelée gonadotrophine chorionique humaine (HCG). L’HCG est produite par le placenta, qui alimente le bébé pendant la grossesse. Le corps féminin produit une importante quantité de cette hormone à une très grande vitesse dès le début de la grossesse ; les taux d’HCG doublent généralement toutes les 48 à 72 heures et continuent d’augmenter tout au long de la grossesse (APA).

Risques

Certains facteurs pouvant augmenter le risque d’HG pendant votre grossesse :

  • antécédents d’HG
  • grossesse multiple
  • surcharge pondérale
  • première grossesse

Souffrir d’une maladie trophoblastique pendant la grossesse peut aussi provoquer l’HG. Il s’agit d’une croissance anormale de cellules à l’intérieur de l’utérus.

Symptômes

L’HG commence habituellement pendant le premier trimestre de la grossesse. Environ la moitié des femmes souffrant d’HG éprouvent des symptômes pendant toute leur grossesse. Symptômes les plus courants :

  • plus de trois ou quatre vomissements par jour
  • déshydratation
  • étourdissements ou vertiges
  • perte de plus de 4,5 kg ou 5 % de votre poids corporel à cause des vomissements
  • nausée quasiment constante

Diagnostic

Le médecin commencera par vous poser des questions sur vos antécédents médicaux et vos symptômes. La plupart des cas sont diagnostiqués pendant un examen physique standard. Le médecin sera à la recherche de signes fréquents de l’HG, comme l’hypotension ou un pouls trop rapide. Il pourra aussi recueillir des échantillons d’urine et de sang pour détecter des signes de déshydratation. Des examens supplémentaires sont parfois prescrits pour exclure les troubles gastro-intestinaux comme cause des vomissements.

Une échographie, qui utilise des ondes sonores pour créer une image de l’intérieur du corps, peut être réalisée afin de voir si vous êtes enceinte de jumeaux ou s’il y a une masse dans l’utérus causée par la maladie trophoblastique.

Traitement

Le traitement de l’HG dépend de la gravité de vos symptômes. Le médecin recommande parfois des méthodes naturelles de prévention de la nausée, comme la vitamine B6 ou le gingembre. Essayez de prendre des repas plus petits et plus fréquents ainsi que des aliments secs (comme des crackers), et buvez beaucoup d’eau pour rester hydratée.

Les cas graves peuvent nécessiter une hospitalisation. Les femmes enceintes qui ne peuvent pas ingérer d’aliments ou de liquides sans les vomir constamment devront recevoir une alimentation par voie intraveineuse. Des médicaments sont prescrits quand les vomissements sont dangereux pour la mère ou l’enfant. Des antiémétiques comme la prométhazine et la méclizine sont fréquemment utilisés. S’il vous est impossible de prendre des médicaments oralement, ils pourront vous être administrés par voie intraveineuse ou rectale. La consommation de médicaments pendant la grossesse peut causer des problèmes de santé au bébé. Demandez à votre médecin de vous renseigner sur les risques associés aux méthodes de traitement proposées.

Autres articles

Symptômes de la maladie d’Alzheimer : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Complications de la polyarthrite rhumatoïde

Irene

Statistiques et faits concernant le diabète de type 2 : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Balanite : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Les myodésopsies (corps flottants) : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Cancers de la bouche : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

La colite : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Fibromes : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Maladie de Hashimoto : définition, cause, symptômes, traitement

Irene