Image default
Santé

Dosage de la T4 : définition, cause, symptômes, traitement

Votre thyroïde produit une hormone, la thyroxine, qui est également appelée T4. Cette hormone joue un rôle dans plusieurs des fonctions de votre organisme, notamment la croissance et le métabolisme.

Une partie de votre T4 est appelée fraction libre de la T4. Cela signifie qu’elle n’est pas liée aux protéines dans votre sang. La plus grande partie de la T4 dans votre corps est liée à des protéines.

Il existe deux types de dosages de la T4. Le premier, appelé dosage de la T4 totale, mesure les deux types de T4 (la T4 qui est liée aux protéines et la fraction libre de la T4) dans votre sang. Le second, le dosage de la fraction libre de la T4, ne mesure que la fraction libre de la T4 dans votre sang.

Utilisations du test

Utilisations du test

Votre médecin prescrira souvent un dosage de la T4 si un dosage de la TSH (thyréostimuline) a produit des résultats anormaux et s’il veut mieux comprendre le problème associé à votre thyroïde. Troubles possibles de la thyroïde :

  • hyperthyroïdie (thyroïde excessivement active)
  • hypothyroïdie (thyroïde insuffisamment active)
  • hypopituitarisme (hypophyse insuffisamment active)
  • paralysie thyrotoxique périodique (faiblesse musculaire occasionnelle causée par un taux élevé d’hormone thyroïdienne)

Votre médecin soupçonnera peut-être que l’un de ces troubles thyroïdiens est présent si vous avez des symptômes tels que :

  • troubles des yeux, notamment yeux secs, irrités, bouffis, gonflés
  • peau sèche ou gonflée
  • perte de cheveux
  • tremblements des mains
  • fréquence cardiaque plus rapide que la normale

Vous constaterez peut-être des symptômes plus généraux, notamment :

  • changements de poids
  • troubles du sommeil ou insomnie
  • anxiété
  • sensation de fatigue ou de faiblesse
  • intolérance au froid
  • sensibilité à la lumière
  • irrégularité menstruelle

Votre médecin prescrira parfois aussi un dosage de la T3 et/ou de la TSH. La TSH, thyréostimuline, stimule la production de T3 et de T4 par votre thyroïde. La réalisation de l’un de ces autres dosages, ou des deux, pourra aider votre médecin à mieux comprendre votre trouble thyroïdien.

Dans certains cas, votre médecin pourra un ou plusieurs de ces dosages pour l’aider à déterminer si un trouble thyroïdien connu est en voie d’amélioration.

Préparation

Comme divers médicaments peuvent interférer avec votre taux de T4, il est important de dire à votre médecin quels médicaments vous prenez. Vous devrez peut-être cesser de prendre temporairement certains médicaments pour ne pas risquer de fausser les résultats.

Médicaments susceptibles d’affecter les taux de T4 :

  • médicaments incluant des hormones, notamment androgènes, œstrogènes ou médicaments anticonceptionnels
  • médicaments conçus pour affecter votre thyroïde ou traiter certaines pathologies associées
  • certains médicaments contre le cancer
  • stéroïdes

D’autres médicaments peuvent affecter vos résultats. Dites bien à votre médecin tous les médicaments que vous prenez.

Interventions

Votre prestataire de soins de santé prélèvera un peu de votre sang dans un tube ou un flacon qu’il enverra à un laboratoire en vue d’analyse.

Les résultats normaux sont généralement compris entre 4,5 et 11,2 mcg/dl (microgrammes par décilitre).

Étant donné que la T4 n’est pas la seule hormone impliquée dans la fonction thyroïdienne, un résultat normal pour ce dosage ne signifie pas forcément que vous n’avez pas de trouble thyroïdien. Par exemple, vos résultats pour la T4 peuvent être normaux mais vos résultats pour la T3 peuvent être élevés.

Résultats anormaux

Pour pouvoir interpréter correctement un résultat anormalement haut ou bas du dosage de la T4, il faut souvent tenir compte des résultats des dosages de la T3 et de la TSH (thyréostimuline). Un résultat anormal pour ce dosage seulement ne donnera peut-être pas à votre médecin suffisamment d’informations pour comprendre totalement votre état ou pour établir un diagnostic.

La grossesse peut affecter votre taux de T4. Si vos taux de T4 sont anormaux mais si vous êtes enceinte, votre médecin pourra prescrire d’autres examens. Par exemple, la connaissance des taux de T3 dans votre sang pourrait permettre de mieux comprendre la situation.

Des taux élevés de T4 peuvent indiquer :

  • hyperthyroïdie, notamment induite par l’iode, ou maladie de Basedow (maladie auto-immune causant l’hyperthyroïdie)
  • d’autres problèmes de la thyroïde, comme la thyroïdite (inflammation de la thyroïde) ou un goitre multinodulaire toxique (augmentation du volume de la thyroïde avec des grosseurs arrondies produisant des quantités élevées d’hormones thyroïdiennes)

Autres problèmes :

  • taux élevés de protéines dans le sang
  • excès d’iode
  • excès de médicaments de substitution de la thyroïde
  • maladie trophoblastique, un groupe de tumeurs rares associées à la grossesse
  • tumeurs de cellules germinales, des types de tumeurs survenant dans des cellules spécialisées situées dans les ovaires ou les testicules

Un excès d’iode peut élever votre taux de T4, et comme le colorant utilisé pour la radiographie inclut de l’iode, une radio récente effectuée avec ce colorant peut également avoir causé l’élévation des résultats de votre dosage de la T4.

Par contre, des taux anormalement bas de T4 peuvent indiquer les problèmes suivants :

  • troubles de l’alimentation, comme le jeûne, la malnutrition ou l’insuffisance d’iode
  • médicaments affectant les niveaux de protéines
  • hypothyroïdie
  • maladie

Risques

Aucun risque spécifique n’est associé au dosage de la T4. Les seuls risques courants sont ceux qui sont associés à toute prise de sang.

Dans de rares cas, vous subirez peut-être une complication sérieuse comme une veine enflammée, une infection ou un saignement excessif.

Vous ressentirez plus souvent une légère douleur ou de l’inconfort pendant la prise de sang. Il est possible que vous constatiez un léger saignement après le retrait de l’aiguille, et vous verrez peut-être aussi une petite meurtrissure autour du site de la piqûre.

Autres articles

Septicémie : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Dosage de la bilirubine dans le sang : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Empoisonnement à l’acétone : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Présentation générale de la coronaropathie (CP) : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Maladie auto-immune : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Diarrhée chronique chez les nourrissons et/ou les nourrissons en bas âge : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Infection chronique des voies urinaires : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Traumatisme cervical ou  » coup du lapin  » : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Apnée obstructive du sommeil : définition, cause, symptômes, traitement

Irene