Image default
Santé

Événements traumatiques : définition, cause, symptômes, traitement

Un événement traumatique est un incident qui cause du tort à une personne sur le plan physique, émotionnel, psychologique ou mental. Les personnes qui sont victimes d’un événement stressant peuvent se sentir menacées, anxieuses ou effrayées après la survenance d’un tel événement. Dans certains cas, elles ne savent pas forcément comment réagir ou elles peuvent nier totalement l’effet d’un tel événement. Elles auront besoin de soutien et de temps pour se reconstruire après un événement traumatique et pour retrouver une certaine stabilité émotionnelle et mentale.

Exemples d’événements traumatiques :

  • décès d’un membre de la famille, d’un ami, d’un professeur ou d’un animal de compagnie
  • divorce
  • douleur physique ou blessure
  • maladie
  • guerre
  • catastrophe naturelle, par exemple une inondation, une tornade ou un incendie
  • terrorisme
  • déménagement
  • abandon parental
  • le fait d’être témoin d’un décès ou d’un autre événement traumatique
  • viol
  • violence familiale
  • incarcération

Réaction

Réaction

Chacun réagit à sa manière. Souvent, on ne constate pas de signe visible, mais certaines personnes ont des réactions émotionnelles très violentes. Selon l’American Psychological Association (APA), le choc et le déni peu de temps après l’événement traumatique en question sont des réactions normales. Ces réactions sont souvent utilisées pour se protéger de l’impact émotionnel que peut avoir l’événement en question. La victime pourra se sentir insensible ou détachée, et il se peut qu’elle ne saisisse pas toute l’ampleur de l’événement juste après sa survenance. (APA, 2011)

Une fois le stade de choc initial, les réactions à un événement traumatique varient. Réactions fréquentes :

  • irritabilité
  • changements d’humeur soudains et spectaculaires
  • anxiété et nervosité
  • colère
  • dépression
  • flashbacks ou souvenirs répétés de l’événement
  • difficulté à se concentrer
  • sommeil perturbé ou insomnie
  • modification de l’appétit
  • peur intense que l’événement traumatique se produise à nouveau, en particulier lors de l’anniversaire de la date de l’événement
  • retrait sur soi-même et isolement par rapport aux activités quotidiennes
  • symptômes physiques de stress, comme des maux de tête et des nausées
  • aggravation d’un trouble existant

Un trouble connu sous le nom de syndrome de stress post-traumatique (SSPT) peut parfois survenir après la survenance d’un événement qui constitue un danger de mort ou après avoir été témoin d’un décès. Le SSPT est un type de trouble anxieux qui affecte les hormones de stress et modifie la façon dont le corps réagit au stress. Les personnes qui souffrent de ce trouble ont besoin d’un soutien psychologique très fort et d’une thérapie à long terme. Ce syndrome se déclenche souvent chez les vétérans qui reviennent d’une guerre.

Le SSPT peut provoquer une réaction physique et émotionnelle violente dès que la victime pense à l’événement traumatique en question ou s’en souvient. Il peut durer plusieurs mois, voire plusieurs années, après le traumatisme. Les experts ne parviennent pas encore à expliquer ce qui fait que certaines personnes sont touchées par le SSPT après un événement traumatique et que d’autres ne le sont pas. Selon la National Library of Medicine (NLM), les personnes qui ont des antécédents traumatiques, ceux-ci pouvant être combinés à d’autres facteurs physiques, génétiques, psychologiques et sociaux, sont plus susceptibles de souffrir du SSPT. (NLM, 2012)

Prise en charge

Il existe plusieurs façons de retrouver une certaine stabilité émotionnelle après un événement traumatique :

  • en parlant de ce qu’il vous est arrivé avec votre famille ou avec des amis proches, ou en confiant vos sentiments à un journal intime ou sur un support en ligne
  • en vous laissant du temps et en acceptant que vous ne pouvez pas tout contrôler
  • en sollicitant le soutien de personnes pour qui vous comptez ou en participant à un groupe de soutien près de chez vous pour rencontrer des gens qui ont eu une expérience similaire
  • en trouvant un groupe de soutien encadré par un professionnel qui peut faciliter les échanges
  • en mangeant équilibré, en faisant de l’exercice, en vous reposant correctement et en évitant l’alcool et la drogue
  • en maintenant une routine quotidienne avec des activités structurées
  • en évitant les décisions majeures, comme changer de métier ou déménager après l’événement
  • en poursuivant vos hobbies et autres intérêts, sans en faire trop non plus
  • en passant du temps avec votre entourage afin d’éviter tout isolement, même si vous n’en avez pas envie

Consulter un médecin

Consulter un médecin

Il est conseillé de contacter un professionnel si les symptômes persistent et gênent vos activités quotidiennes, vos résultats à l’école ou au travail, ou vos relations personnelles.

Signes pouvant indiquer qu’un enfant a besoin de l’aide d’un professionnel après un événement traumatique :

  • débordements émotionnels
  • comportement agressif
  • isolement
  • obsession continue vis-à-vis de l’événement traumatique
  • problèmes sérieux à l’école

Des psychologues et des professionnels de la santé mentale peuvent travailler avec les victimes pour essayer de trouver des solutions au stress causé par un événement traumatique. Ils peuvent aider les enfants, mais aussi leurs parents, à mieux comprendre comment gérer l’impact émotionnel d’un événement traumatique.

Autres articles

Laryngite chronique : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Dextrocardie : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Aperçu de la dysfonction érectile : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Santé des personnes âgées : 3 astuces connectées

Tamby

Balanite : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Problèmes de langue : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Examens de dépistage du cancer du sein : Auto-examens, tests de dépistage, mammographie et autres

Irene

Le ténesme : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Traumatisme cervical ou  » coup du lapin  » : définition, cause, symptômes, traitement

Irene