Image default
Santé

Douleur sur le flanc : définition, cause, symptômes, traitement

La douleur sur le flanc (ou côté) est en fait une douleur ou une gêne affectant le dos ou la partie supérieure de l’abdomen. Elle se situe en dessous des côtes et au-dessus du bassin et sur le côté. Une douleur sur le flanc fait essentiellement référence à une douleur ressentie sur le côté et dans le dos. En règle générale, la douleur est plus forte sur un côté du corps.

La plupart des gens subissent une douleur sur le flanc au moins une fois dans leur vie. Elle est généralement de courte durée. Cependant, une douleur constante ou sévère dans le côté peut être due à une condition grave (par exemple une infection des voies urinaires, des reins, ou l’effet d’une déshydratation). Si une très forte douleur sur le côté se manifeste d’un seul coup, il peut s’agir de calculs rénaux. S’il s’agit d’une douleur chronique, elle peut être due à plusieurs autres causes.

Une douleur sur le côté est souvent le signe de problèmes rénaux, mais elle peut également signaler d’autres conditions médicales si elle s’accompagne d’autres symptômes. Si vous présentez une douleur chronique dans le côté, il est important d’en parler avec votre médecin et de passer en revue les divers symptômes avec lui/elle.

Causes

Diverses conditions, de gravité plus ou moins importante, peuvent entraîner une douleur dans le côté.

Autres causes courantes :

  • arthrite (en particulier l’arthrite affectant la colonne vertébrale) ;
  • infection dans la colonne vertébrale ;
  • fracture de la colonne vertébrale ;
  • pathologie affectant les disques ;
  • nerf coincé dans le dos ;
  • spasmes musculaires ;
  • infection rénale ;
  • calculs rénaux ;
  • abcès au rein ;
  • zona ;
  • déshydratation ;
  • conditions affectant la poitrine dans laquelle la douleur est ressentie sur le côté ;
  • pneumonie ;
  • pancréatite et autres conditions affectant les organes de l’abdomen ;
  • maladies inflammatoires des intestins (maladie de Crohn, par exemple).
  • Il arrive également qu’une crise cardiaque puisse provoquer une douleur dans le flanc.

Symptômes

La douleur sur le côté peut être semblable à une courbature, des crampes, ou des coliques, ce qui signifie qu’elle apparaît et disparaît par vagues. En règle générale, les calculs rénaux provoquent une douleur extrême, de type coliqueux. En cas de douleur sur le côté due à des calculs rénaux, le patient a du mal à rester allongé confortablement dans une même position.

La douleur dans le flanc peut s’accompagner d’autres symptômes, par exemple :

  • éruptions cutanées ;
  • fièvre ;
  • vertiges ;
  • nausées ;
  • constipation ;
  • diarrhées ;
  • présence de sang dans l’urine.

Consultez immédiatement votre médecin si vous éprouvez les symptômes suivants en concomitance avec votre douleur au côté :

  • frissons ;
  • fièvre ;
  • vomissements ;
  • nausées ;
  • présence de sang dans l’urine ou les selles ;
  • douleur prolongée ou insupportable.

La déshydratation est l’une des causes possibles de douleur sur le côté. Consultez immédiatement votre médecin si vous éprouvez une douleur sur le côté en plus des symptômes suivants de déshydratation :

  • soif extrême ;
  • absence de transpiration ;
  • vertiges ;
  • pouls rapide ;

bouche sèche et collante ;

  • maux de tête ;
  • constipation ;
  • réduction des mictions.

Diagnostic

Le médecin s’efforcera, lors du rendez-vous, de déterminer la condition à l’origine de la douleur sur le côté. Soyez prêt(e) à répondre à des questions concernant :

  • le moment où la douleur est apparue ;
  • le type de douleur ressenti ;
  • les autres symptômes éprouvés ;
  • la fréquence de la douleur ;
  • s’il s’agit d’une douleur soudaine qui disparaît rapidement, ou si elle est constante ;
  • si vous avez récemment produit moins d’urine ou absorbé moins de liquides ;
  • si vous présentez une douleur dans d’autres parties du corps.

Votre médecin va également faire appel à des examens par imagerie et à des analyses de sang afin de diagnostiquer votre douleur au côté. Les examens d’imagerie (échographie ou radiographie par exemple) permettent au médecin d’examiner le corps en profondeur. Ces images peuvent faire apparaître les problèmes affectant des organes, tissus, os et muscles. Le scanner est particulièrement important dans le cadre de l’évaluation des calculs rénaux pour le dépistage d’une obstruction. Votre médecin va éventuellement injecter un milieu de contraste dans une de vos veines avant le scanner, afin d’obtenir un meilleur aperçu d’éventuelles obstructions dans vos veines ou organes.

Autres analyses éventuellement utiles :

  • Tomodensitogramme de l’abdomen ;
  • cystoscopie : intervention mineure faisant appel à un petit scope pour examiner la vessie ;
  • analyse d’urine : une simple analyse des urines ;
  • culture des urines : examen dans le cadre duquel un échantillon d’urine est examiné en laboratoire pour recherche de bactéries.

Traitement

Le repos est le premier traitement pour toute forme de douleur au côté. Une douleur mineure au côté se traite en règle générale par une combinaison de repos et de physiothérapie. Le médecin pourra également vous conseiller des exercices spécifiques à effectuer pour soulager rapidement les spasmes musculaires.

Pour une douleur due à une inflammation (arthrite, nerfs coincés et infections), le traitement va dépendre de la condition. Si la condition est due à la présence de l’arthrite dans la colonne vertébrale, il est possible que la physiothérapie et un programme d’exercices vous soit bénéfique. Le médecin peut vous prescrire un traitement anti-inflammatoire. Le médicament va soulager l’inflammation et la douleur. Il pourra également s’avérer nécessaire de subir une évaluation par voie chirurgicale. En cas d’infection vous devrez éventuellement prendre un traitement à base d’antibiotiques. Il est fréquent que des infections de la colonne vertébrale soient très graves et qu’elles impliquent un traitement à base d’antibiotiques, voire une hospitalisation.

Les infections et calculs rénaux nécessitent une prise en charge en milieu hospitalier. En cas d’infection des reins, un traitement à base d’antibiotiques vous sera prescrit pour l’éliminer. Dans certains cas, il est possible que le traitement antibiotique vous soit administré par voie intraveineuse. En cas de calculs rénaux, vous devrez absorber beaucoup de liquides afin de faciliter l’élimination du calcul. Des médicaments antalgiques vous seront prescrits. Dans la plupart des cas, les calculs rénaux ne nécessitent aucune intervention chirurgicale.

Si le calcul ne s’élimine pas ainsi, les médecins feront éventuellement appel à une lithotripsie (ou lithotritie), opération effectuée par ultrasons, consistant à détruire les calculs dans le rein ou la vessie. Une fois les calculs dissouts par la lithotripsie, ils peuvent passer par l’urètre (les tubes transportant l’urine du rein à la vessie). D’autres techniques chirurgicales peuvent également être utilisées pour éliminer le calcul.

En fonction de la gravité de la douleur, le médecin va conseiller la prise de médicaments en vente libre en pharmacie, ou bien d’antalgiques sur ordonnance. En cas de douleur sévère, il est possible que vous deviez suivre un traitement avec antalgiques en milieu hospitalier. Toujours consulter immédiatement un médecin en cas de douleur soudaine et intense sur le côté.

Autres articles

Dosage de la bilirubine dans le sang : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Les résultats de la méditation et du yoga dans différentes études

Claude

Fractures des os : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Maladie de Hashimoto : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Insulinome : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Diarrhée chronique chez les nourrissons et/ou les nourrissons en bas âge : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Le thermomètre frontal, l’accessoire indispensable pour votre sécurité

administrateur

Accident vasculaire cérébral (AVC) – vue d’ensemble : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Santé des personnes âgées : 3 astuces connectées

Tamby