Image default
Santé

Maladie cardiovasculaire hypertensive : définition, cause, symptômes, traitement

L’expression maladie cardiovasculaire hypertensive fait en fait référence aux problèmes cardiaques qui sont causés par une tension artérielle élevée.

Il ne s’agit pas d’une seule maladie, mais de plusieurs sortes de problèmes cardiaques différents qui ont tous la même cause : le surmenage du cœur en raison d’une augmentation de la tension artérielle. L’expression maladie cardiovasculaire hypertensive inclut, entre autres, l’insuffisance cardiaque, l’épaississement du muscle entourant le cœur et la coronaropathie. La coronaropathie, par exemple, survient lorsque une tension artérielle élevée entraîne le rétrécissement des vaisseaux sanguins qui approvisionnent le cœur en sang et en oxygène.

Une maladie cardiovasculaire hypertensive peut être dangereuse et constitue la cause principale des décès survenant en raison d’une tension artérielle élevée.

Types

En général, les problèmes cardiaques associés à une tension artérielle élevée touchent les artères et les muscles du cœur.

Rétrécissement des artères

Les artères coronaires approvisionnent le muscle du cœur en sang. Lorsqu’une tension artérielle élevée contraint les vaisseaux sanguins à se rétrécir, le débit sanguin vers le cœur peut être ralenti ou s’arrêter. Cette pathologie est connue sous le nom de maladie coronarienne (MC) ; elle est également appelée coronaropathie. Lorsque vous avez une MC, il est difficile pour votre cœur de fonctionner correctement et d’approvisionner le reste de vos organes en sang. Ceci peut vous faire courir le risque d’avoir une crise cardiaque à cause d’un caillot qui pourrait rester coincé dans l’une des artères étroites et interrompre le débit sanguin jusqu’à votre cœur.

Épaississement et élargissement du cœur

Lorsqu’elle est élevée, la tension artérielle gêne votre cœur et l’empêche de pomper le sang normalement. De la même façon que les autres muscles de votre corps, à force de travailler dur, les muscles de votre cœur s’épaississent et deviennent plus gros. Ainsi, votre cœur ne fonctionne plus de la même manière. Ces changements interviennent généralement au niveau de la cavité de pompage du cœur, qu’on appelle le ventricule gauche. Lorsque cela se produit, on parle d’hypertrophie ventriculaire gauche (HVG).

Par ailleurs, une MC peut entraîner une HVG, et vice versa. Lorsque vous avez une MC, votre cœur travaille plus dur. Si votre cœur grossit en raison d’une HVG, il peut finir par compresser les artères coronaires.

Complications

Conséquences possibles d’une MC et d’une HVG :

  • insuffisance cardiaque, lorsque votre cœur n’est plus capable de pomper suffisamment de sang vers les autres organes de votre corps
  • arythmie, lorsque les battements de votre cœur sont anormaux
  • cardiopathie ischémique, lorsque votre cœur ne reçoit pas suffisament d’oxygène
  • crise cardiaque, lorsque le débit sanguin vers votre cœur est interrompu
  • arrêt cardiaque soudain, lorsque votre cœur s’arrête brusquement de battre ; vous ne respirez plus et vous perdez conscience
  • possibilité également d’AVC et de décès

Risques

Bien que le risque principal de la maladie cardiovasculaire hypertensive ait trait à une tension artérielle élevée, votre risque augmente si vous êtes en surpoids et si vous ne faites pas suffisamment d’exercice. Fumer et manger des aliments riches en calories et en cholestérol augmente également votre risque.

Vous êtes aussi plus enclin à une maladie cardiaque si ce type de maladie est déjà survenu dans votre famille. Par ailleurs, les hommes sont plus sujets aux maladies cardiaques que les femmes, au moins jusqu’à la ménopause pour ces dernières ; une ce stade dépassé, les hommes et les femmes courent le même risque. Au fur et à mesure que vous vieillissez, votre risque de développer une maladie cardiaque augmente, que vous soyez un homme ou une femme.

Les maladies du cœur sont la première cause de décès aux États-Unis pour les hommes comme pour les femmes. En 2008, plus de 616 000 Américains sont morts d’une maladie du cœur (CDC).

Symptômes

Les symptômes varient en fonction de la sévérité de la pathologie et de son état d’avancement. Il ne peut que vous ne présentiez aucun symptôme ; mais vos symptômes peuvent également être évidents. Lorsque le débit sanguin jusqu’au cœur est réduit, un symptôme courant en résultant est une douleur à la poitrine (angine de poitrine).

Autres symptômes possibles : sensation d’oppression ou de lourdeur dans la poitrine, essoufflement et fatigue. Il est également fréquent de ressentir des douleurs dans la nuque, le dos, les bras ou les épaules. Vous pouvez aussi tousser et/ou perdre l’appétit. Le gonflement du pied ou de la cheville peut être un signe d’insuffisance cardiaque.

Vous avez besoin de soins en urgence si votre cœur se met à battre soudain très rapidement ou très irrégulièrement. Si vous vous évanouissez ou si vous avez une douleur sévère dans la poitrine, rendez-vous aux urgences immédiatement.

Des examens physiques réguliers permettront d’indiquer si votre tension artérielle est élevée ou non. Si votre tension artérielle est effectivement élevée, il vous faudra être particulièrement attentif aux autres symptômes possibles d’une maladie du cœur.

Examens et diagnostics

Examens et diagnostics

Votre médecin passera en revue vos antécédents médicaux, conduira un examen physique et effectuera certains tests laboratoires pour vérifier l’état de vos reins, votre taux de sodium dans le sang et votre numération globulaire. Votre médecin aura recours à l’un ou plusieurs des examens suivants pour déterminer la cause de vos symptômes :

  • Un électrocardiogramme surveille et enregistre l’activité électrique de votre cœur. Le médecin positionne un patch sur votre poitrine, vos jambes et vos bras. Les résultats sont visibles sur un écran, et c’est votre médecin qui les interprète.
  • Une échocardiographie sert à créer une image détaillée de votre cœur en utilisant des ultrasons.
  • Une angiographie coronaires sert à examiner le débit sanguin qui passe dans votre cœur. Un tube fin appelé cathéter est inséré par le biais d’une artère dans un bras ou dans votre aine pour remonter jusqu’au cœur.
  • Une épreuve d’effort peut permettre de voir l’effet du sport sur votre cœur. Il pourra vous êtes demandé de pédaler sur un vélo d’exercice ou de marcher sur un tapis roulant.
  • Une épreuve d’effort avec injection d’un agent radioactif sert à examiner le débit sanguin jusqu’au cœur. Ce test est généralement conduit au repos et pendant l’effort.

Traitement

Le traitement dépend de la gravité de la maladie, de votre âge et de vos antécédents médicaux.

Traitements médicamenteux

Les médicaments aident votre cœur de plusieurs manières. Les objectifs principaux de ces médicaments sont : empêcher la formation de caillots de sang, améliorer le débit sanguin et faire baisser votre cholestérol. Exemples de médicaments pour ce type de maladie :

  • diurétiques qui aident à faire remonter votre tension lorsqu’elle est basse
  • nitrates pour traiter les douleurs thoraciques
  • statines pour faire baisser le cholestérol
  • bêta-bloquants pour faire baisser la tension et réduire le volume d’oxygène utilisé par le cœur
  • aspirine pour prévenir la formation de caillots

Il est important de toujours prendre tous les médicaments conformément à l’ordonnance.

Interventions chirurgicales et appareils

Dans les cas les plus extrêmes, vous aurez peut-être besoin d’être opéré pour augmenter le débit sanguin jusqu’à votre cœur.

Si vous avez besoin d’aide pour réguler votre fréquence ou votre rythme cardiaque, votre médecin pourra implanter un dispositif à pile appelé pacemaker dans votre poitrine ou dans votre abdomen. Un pacemaker produit une stimulation électrique qui contracte le muscle cardiaque. L’implantation d’un pacemaker est une opération importante et bénéfique lorsque l’activité électrique du muscle cardiaque est anormalement lente ou absente.

Les défibrillateurs automatiques implantables (DAI) sont des dispositifs qui peuvent être utilisés pour traiter des arythmies cardiaques graves, mettant en péril le pronostic vital.

Si votre maladie est particulièrement sévère, une greffe du cœur ou l’implantation de dispositifs d’aide au bon fonctionnement du cœur peut être nécessaire.

Changements de mode de vie

La meilleure façon de traiter et de prévenir les problèmes de cœur restent la baisse de la tension artérielle et la réduction du taux de cholestérol en mangeant sainement et en contrôlant le niveau de stress.

Recommandations courantes pour un mode de vie sain : maintenir un poids idéal, dormir suffisamment et faire de l’exercice régulièrement. Demandez à votre médecin qu’il vous explique comment vous pouvez améliorer votre état de santé global.

Pronostic

La récupération après une maladie cardiovasculaire hypertensive dépend de la pathologie exacte et de son intensité. En modifiant certaines de vos habitudes, vous pouvez éviter que la pathologie n’empire. Dans certains cas sévères, il n’est pas toujours possibles de contrôler la maladie en procédant à une opération ou en administrant des médicaments.

Prévention

Surveiller votre tension artérielle en l’empêchant d’être trop élevée est l’une des choses les plus importantes à faire pour éviter une maladie cardiovasculaire hypertensive. Pour réduire davantage votre risque, mangez équilibré en évitant le sel et les mauvaises graisses dans votre alimentation. Autres conseils préventifs importants : exercice régulier, maintien d’un poids idéal, réduction de la consommation d’alcool et arrêt du tabac.

Autres articles

Purpura : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Anémie mégaloblastique : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Le thermomètre frontal, l’accessoire indispensable pour votre sécurité

administrateur

L’approche Beljanski : une solution offrant de meilleures perspectives aux personnes souffrant d’un cancer

Odile

Des gammes de produits pour vaporisateur à base de cannabis

Claude

Des conseils pour choisir le matelas adapté à vos besoins

Claude

Examens de dépistage du cancer du sein : Auto-examens, tests de dépistage, mammographie et autres

Irene

Quel type de protéines choisir en musculation ?

administrateur

Problèmes de langue : définition, cause, symptômes, traitement

Irene