Image default
Santé

Hypermétropie : définition, cause, symptômes, traitement

L’hypermétropie se traduit en général par une vue satisfaisante de loin et une vue de près floue. L’hypermétropie est également désignée par le terme technique d’hyperopie. L’hypermétropie peut affecter la vue à des degrés divers en fonction de l’aptitude des yeux à fixer des objets proches. Si vous ne voyez clairement que les objets placés très loin, vous présentez une forte hypermétropie.

Deux parties de l’œil assurent la focalisation : la cornée et la lentille. La cornée est la surface antérieure transparente de l’œil. Le cristallin est une structure à l’intérieur de l’œil qui change de forme lorsqu’il se focalise sur des objets. La cornée et le cristallin ont pour fonction de réfracter (dévier) la lumière entrante, puis de la focaliser sur la rétine. La rétine se situe en arrière du globe oculaire. Elle reçoit les informations visuelles et les transmet au nerf optique qui à son tour les communique au cerveau.

Deux lentilles parfaitement incurvées (le cristallin, biconvexe, et la cornée) offrent une image parfaitement adaptée. Si la cornée est trop aplatie, l’accommodation ne s’effectue pas correctement lors de la pénétration de la lumière. Il en résulte une hypermétropie. Il est également possible que vous soyez hypermétrope si votre globe oculaire est plus court que la normale. La lumière n’est alors pas réfractée sur la rétine mais en arrière de celle-ci.

L’hypermétropie est très courante et facile à corriger. Selon l’Institut national pour les yeux (National Eye Institute), cinq à 10 pour cent des Américains sont affectés de cette condition (NEI, 2012).

Causes

Il est plus probable que vous soyez affecté(e) d’hypermétropie si vos parents sont atteints par cette condition. Elle se développe souvent chez les adultes avec le vieillissement des yeux.

Symptômes

Si vous êtes hypermétrope, vos yeux doivent fournir des efforts importants pour voir quelque chose de près. Certains des symptômes de l’hypermétropie sont dus à cet effort oculaire supplémentaire. Il s’agit notamment :

  • de tension ;
  • d’un état de fatigue ;
  • de vision rapprochée floue ;
  • de clignement des yeux pour mieux voir ;
  • de sensation de brûlure ou douloureuse autour des yeux ;
  • d’un mal de tête après une lecture ou d’autres tâches qui nécessitent une accommodation pour voir quelque chose de près.

Certains enfants vont développer un strabisme (yeux qui louchent) parce que leur hypermétropie n’a pas été diagnostiquée ni corrigée. Chez les enfants, l’hypermétropie peut également contribuer à des problèmes d’apprentissage de la lecture et de l’écriture.

Diagnostic

Prenez rendez-vous avec un ophtalmologiste si votre vision est floue lorsque vous regardez des objets de près. Il ou elle peut facilement diagnostiquer l’hypermétropie lors d’un examen oculaire de base.

Lors de cet examen, votre médecin va probablement souhaiter dilater vos pupilles (à savoir les cercles noirs au centre de vos globes oculaires). Pour ce faire, il ou elle va verser des gouttes dans vos yeux. Le spécialiste va ensuite utiliser une lentille grossissante pour observer les yeux de près. Vous devrez éventuellement regarder à travers divers types de verres et les noter.

L’hypermétropie n’est généralement pas repérée chez les enfants lors des examens de la vue effectués dans les établissements scolaires. En règle générale, ces examens impliquent la lecture de tableaux de lettres depuis l’autre bout d’une pièce. Cet examen ne permet que de repérer la myopie (l’incapacité à voir les choses de près).

Traitement

Il est fréquent que les yeux d’une personne jeune soient en mesure de compenser l’hypermétropie parce que ses cristallins sont encore souples. Cependant, les seniors ont souvent tendance à trouver qu’avec l’âge le port de lunettes de vue devient obligatoire pour les tâches rapprochées, telles que la lecture ou la couture.

La manière la plus simple de corriger l’hypermétropie est de faire appel à des verres correcteurs ou à des lentilles de contact. Ces verres (ou lentilles) correcteurs modifient la manière dont la lumière pénètre les yeux, ce qui permet une meilleure accommodation.

L’hypermétropie peut également être traitée par une intervention de chirurgie réfractive. Des interventions telles que la kératomileusie in situ au laser (LASIK) sont plus couramment utilisées pour traiter la myopie. Elles sont toutefois également efficaces en cas d’hypermétropie. LASIK fait appel au laser pour modifier la courbure de la cornée. La réfraction de la lumière se fait ainsi correctement, l’image étant projetée contre la rétine après accommodation.

La chirurgie de réfraction n’est cependant pas aussi sûre que le port de lunettes. Complications éventuelles liées à l’intervention chirurgicale :

  • correction excessive ou insuffisante de la vision ;
  • perception d’une étoile rayonnante ou d’un halo autour des lumières ;
  • infection ;
  • yeux secs.

S’il est rare qu’une intervention chirurgicale réfractive entraîne des complications graves, il est toujours possible qu’elle provoque des dommages à la vision.

Pronostic

Le port de lentilles de contact ou de verres n’aura probablement pas un impact significatif sur votre style de vie. La plupart des personnes s’adaptent facilement.

Prévention

Il n’est pas possible de prévenir l’hypermétropie. Cependant, vous pouvez prendre un certain nombre de mesures pour protéger vos yeux. Des examens visuels réguliers peuvent contribuer à repérer les problèmes avant qu’ils ne s’aggravent. Si par exemple vous souffrez d’une pathologie chronique telle que l’hypertension ou le diabète, prenez soin d’effectuer des bilans réguliers

Consultez immédiatement un médecin si vous constatez des changements soudains de vision.

Vous pouvez prévenir la fatigue oculaire et protéger votre vision de près par un bon éclairage, aussi bien chez vous que dans votre espace de travail, ainsi qu’en effectuant des pauses dans la journée pour reposer vos yeux. Cette précaution est particulièrement importante si vous passez beaucoup de temps devant votre ordinateur ou si vous lisez pendant de nombreuses heures.

Quelles lunettes faut-il choisir pour traiter l’hypermetropie ?

Comme vous l’avez compris, si on vous a diagnostiqué une hypermetropie au niveau de la vue, vous aurez forcément besoin de porter des lentilles ou des lunettes de vue. En revanche, cela peut être très difficile de savoir quelles lunettes choisir, notamment si vous ne bénéficiez que de peu de conseils de la part de votre ophtalmologiste ou de votre opticien.

Pourtant, comme vous pouvez vous en douter, une bonne paire de lunettes peut parfois tout changer, et notamment quand on voit que de plus en plus de personnes en France travaillent devant des écrans, ou passent du temps devant pour leurs loisirs. En ce qui concerne l’hypermetropie, pour le choix de vos lunettes, il y a plusieurs choix qui s’offrent à vous :

Des verres convexes

Pour commencer, il est primordial de vous tourner vers certains types de verres bien précis, sans quoi le traitement de l’hypermetropie ne pourra pas se faire de façon convenable. Dans certains cas, les opticiens ne parleront d’ailleurs pas de verres convexes, mais plutôt de verres convergents. Par ailleurs, ils se reconnaissent assez facilement si vous êtes un fin observateur. En effet, ces verres sont assez épais au centre, et un peu moins sur les rebords, ce qui explique qu’ils peuvent être plus lourds que les autres !

Une monture arrondie

Il est toujours préférable de se tourner vers une monture arrondie pour votre paire de lunettes en tant qu’hypermétrope ! Ce type de monture aura pour avantage d’éviter les corrections assez fortes, ce qui peut être un avantage non négligeable pour certains d’entre vous. Par ailleurs, avec des verres qui peuvent être plus ou moins épais, cela permettra de vous tourner plus facilement vers une monture qui sera assez légère, et qui ne vous gênera pas au quotidien quand vous aurez l’occasion de porter votre paire de lunettes.

Autres articles

Avantage de la chirurgie réfractive : qu’en est-il réellement ?

administrateur

Magnétothérapie, acupuncture et autres médecines non conventionnelles pour traiter le reflux gastro-œsophagien

Irene

L’infestation par les poux de corps : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Verrues génitales : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

La synovite au stade aigu : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Santé des personnes âgées : 3 astuces connectées

Tamby

Symptômes de la maladie d’Alzheimer : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Ce que vous devriez savoir avec la formation de personnel soignant

Claude

Trouble de l’adaptation : définition, cause, symptômes, traitement

Irene