Image default
Santé

Traumatisme cervical ou  » coup du lapin  » : définition, cause, symptômes, traitement

Un traumatisme cervical survient lorsque que le cou d’une personne est rejeté vers l’arrière puis vers l’avant de manière très soudaine. Cette blessure est très courante lors des collisions routières par l’arrière. Elle peut également être la conséquence d’abus physiques, de blessures sportives ou de tours dans des parcs d’attractions.

Le traumatisme cervical survient lorsque les tissus mous – les muscles et les ligaments – du cou sont étirés au-delà de leur amplitude normale de mouvement. Vos symptômes risquent de ne pas apparaître tout de suite, c’est pourquoi il est important de faire attention à tout changement physique les jours qui suivent un accident.

Bien que le traumatisme cervical soit considéré comme une affection relativement modérée, il peut causer une douleur et un inconfort à long terme.

Symptômes

Les symptômes apparaissent généralement dans les 24 heures suivant l’incident qui a causé le traumatisme cervical. Toutefois, les symptômes peuvent parfois se développer plusieurs jours après et durer plusieurs semaines. Les symptômes courants incluent :

  • douleur et raideur du cou ;
  • maux de tête (surtout à la base du crâne) ;
  • vertiges ;
  • troubles de la vue ;
  • fatigue constante.

Les symptômes moins courants associés à un traumatisme cervical chronique de long terme incluent :

  • problèmes de concentration et de mémoire ;
  • acouphène ;
  • incapacité à bien dormir ;
  • irritabilité.

Vous devriez consulter immédiatement un médecin si vos symptômes se propagent aux épaules et aux bras, si le fait de bouger votre tête est douloureux, ou si vous ressentez des engourdissements ou une faiblesse dans les bras.

Causes

Le traumatisme cervical survient lorsque les muscles du cou sont étirés en raison d’un mouvement rapide de l’arrière vers l’avant. Ce mouvement soudain provoque un étirement excessif des tendons et les ligaments du cou, ce qui entraîne un traumatisme cervical.

Le coup du lapin peut être provoqué par diverses activités. Les plus courantes sont :

  • accidents de voiture ;
  • abus physiques (fait de recevoir des coups ou d’être secoué(e)) ;
  • sports de contact qui impliquent le placage ou le contact physique (tel que le football américain, la boxe et le karaté) ;
  • équitation ;
  • accidents de vélo ;
  • chutes au cours desquelles la tête est violemment secouée vers l’arrière ;
  • coups à la tête avec un objet lourd.

Consulter un médecin

Consulter un médecin

Selon la Clinique Mayo, la plupart des traumatismes cervicaux légers à modérés peuvent être traités à domicile au moyen de médicaments en vente libre, d’application de glace et d’autres remèdes (Mayo, 2012). Toutefois, vous devez consulter un médecin si vous ressentez les symptômes suivants :

  • douleur ou raideur dans le cou qui disparaît puis revient ;
  • douleur intense dans le cou ;
  • douleur, engourdissement ou picotements dans les épaules, les bras ou les jambes ;
  • tous problèmes urinaires ou intestinaux.

Dans bien des cas, le coup du lapin est la conséquence d’un accident de voiture ou d’un autre type d’accident. Si vous décidez d’engager des poursuites contre la personne responsable, il est important de voir un médecin après l’accident. Votre médecin sera en mesure de documenter votre état, si vous demandez des dommages-intérêts pour couvrir vos frais de santé.

Diagnostic

Votre médecin vous posera généralement des questions sur l’incident, telles que comment cela s’est produit, où ressentez-vous de la douleur et si la douleur est sourde, lancinante ou aiguë. Il pourra également pratiquer un examen physique pour vérifier votre amplitude de mouvement et examiner les zones de sensibilité.

Il pourra vous faire passer une radiographie pour s’assurer que la douleur n’est pas liée un autre type de lésion ou à une maladie dégénérative telle que l’arthrite.

D’autres examens, tel qu’une TDM ou une IRM permettront au médecin d’évaluer toute lésion ou inflammation dans les tissus mous, la colonne vertébrale ou les nerfs.

Traitement

Les traitements du traumatisme cervical sont relativement simples. Les médecins prescrivent généralement des antalgiques en vente libre tels que du doliprane ou de l’aspirine. La plupart des blessures sévères peuvent exiger des antalgiques sur ordonnance et des médicaments myorelaxants pour réduire les spasmes musculaires.

En plus des médicaments, des séances de kinésithérapie sont essentielles pour le rétablissement. Il est conseillé d’appliquer de la glace ou de la chaleur sur la zone blessée et de pratiquer de simples exercices pour tonifier et assouplir le cou. Selon les Instituts nationaux de santé (National Institutes of Health), la pratique d’une bonne posture et de techniques de relaxation pour aider les muscles du cou à ne pas se tendre contribuent également à un rétablissement plus rapide.

Il est possible qu’on vous donne une minerve en mousse pour stabiliser votre cou.

Les minerves ne doivent pas être portées plus de trois heures d’affilée et ne devraient être utilisées que les deux premiers jours après l’accident. Selon la Clinique Mayo, le port excessif de minerves en mousse peut entraîner un rétrécissement des muscles du cou, ce qui va retarder votre rétablissement (Mayo, 2012).

Alternatives

Alternatives

En plus des méthodes mentionnées ci-dessus, vous pouvez également essayer des remèdes non conventionnels pour traiter la douleur due à un coup du lapin :

  • acupuncture (bien qu’aucune étude ne confirme avec certitude qu’elle puisse soulager la douleur au cou) ;
  • ostéopathie ;
  • massages (ils peuvent soulager la tension des muscles du cou) ;
  • neurostimulation électrique (ce courant électrique très doux peut aider à réduire la douleur dans le cou).

Complications

Un nombre très faible de personnes connaissent des complications à long terme suite à un traumatisme cervical. Généralement, le temps de rétablissement prend de quelques jours à plusieurs semaines. Selon l’Institut national des pathologies et des accidents vasculaires (National Institute of Disorders and Stroke), la plupart des gens se rétablissent complètement en trois mois (NINDS, 2011).

Certaines personnes atteintes d’un traumatisme cervical ressentent une douleur ou des maux de tête chroniques plusieurs années après leur accident. Les médecins sont en mesure de retracer ces douleurs à des lésions des articulations, des disques et des ligaments du cou. Toutefois, bien souvent, la douleur chronique suite à un traumatisme cervical n’a pas d’explication médicale.

Autres articles

Gastro-entérite virale : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

LCR – Dénombrement cellulaire et différentiel : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Comment choisir une assurance santé ?

Claude

Balanite : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Fractures des os : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Qu’est-ce qu’une analyse ergonomique d’un poste de travail ?

Odile

Hernie ventrale : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Placenta prævia (ou bas) : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Gonorrhée : définition, cause, symptômes, traitement

Irene