Image default
Santé

Maladie de Hashimoto : définition, cause, symptômes, traitement

La maladie de Hashimoto affecte la fonction thyroïdienne. Elle est également appelée thyroïdite lymphocytique chronique ou simplement thyroïdite chronique. La maladie de Hashimoto est la cause la plus répandue d’hypothyroïdie, ou activité insuffisante de la glande thyroïde.

La glande thyroïde dégage les hormones qui régulent le métabolisme, la température coporelle et la force musculaire.

Causes

La maladie de Hashimoto est une maladie auto-immune. Les anticorps présents dans l’organisme attaquent les cellules de la glande thyroïde. Les médecins ignorent la cause de cette maladie. Certains chercheurs pensent que des facteurs génétiques peuvent y jouer un rôle.

Risques

La cause de la maladie de Hashimoto n’est pas connue. Cependant, certains facteurs de risque ont été identifiés. Les femmes, en particulier celles qui ont été enceintes, ont sept fois plus de chances de la contracter que les hommes. Les risques peuvent aussi être accrus si vous avez des antécédents familiaux de maladies auto-immunes, comme par exemple :

  • maladie de Basedow
  • diabète de type 1
  • lupus
  • polyarthrite rhumatoïde
  • vitiligo
  • maladie d’Addison

Symptômes

Les symptômes de la malasie de Hashimoto ne sont pas spécifiques à cette maladie. En réalité, elle se traduit par les symptômes d’une activité insuffisante de la glande thyroïde. Les signes suivants indiquent que votre glande thyroïde ne fonctionne pas normalement :

  • constipation
  • peau sèche et teint pâle
  • voix rauque
  • taux élevé de cholestérol
  • dépression
  • faiblesse des muscles inférieurs
  • fatigue
  • sentiment de léthargie
  • sensibilité au froid
  • légère perte de cheveux
  • menstruations irrégulières ou abondantes
  • problèmes de fertilité

Il est possible d’être atteint de la maladie de Hashimoto pendant de longues années avant que des symptômes se manifestent. La maladie peut progresser pendant longtemps avant de causer des dommages visibles.

Certaines personnes qui ont cette maladie souffrent d’un élargissement de la glande thyroïde. Cette affection, connue sous le nom de goître, peut provoquer un oedème de la partie frontale du cou. Les goîtres sont rarement douloureux. Toutefois, il peut provoquer une sensation d’avoir la gorge pleine ou entraîner des difficultés à avaler.

Diagnostic

Votre médecin pourra penser à cette maladie si vous présentez les symptômes d’une glande thyroïde insuffisamment active. Dans ce cas, une analyse de sang servira à vérifier le niveau d’hormones de stimulation de la thyroïde dans votre organisme. Cet examen courant est l’un des moyens les plus sûrs de dépistage de la maladie de Hashimoto. L’hormone de stimulation de la thyroïde est produite lorsque l’activité de la glande thyroïde est faible.

Votre médecin pourra également avoir recours à une analyse de sang pour examiner les niveaux des éléments suivants :

  • hormone thyroïdienne
  • anticorps
  • cholestérol

Ces analyses pourront aider à confirmer le diagnostic

Traitement

Les personnes qui ont la maladie de Hashimoto n’ont pas toutes besoin d’un traitement. Si votre glande thyroïde fonctionne normalement, il pourra suffire de surveiller d’éventuels changements.

Si votre glande thyroïde ne produit pas suffisamment d’hormones, vous devrez prendre des médicaments. La lévothyroxine est une hormone synthétique qui remplace l’hormone thyroïdienne, la thyroxine. Elle ne comporte virtuellement aucun effet secondaire. Si vous avez besoin de ce médicament, vous devrez le prendre toute votre vie.

L’usage régulier de lévothyroxine permettra de ramener votre niveau hormonal à la normale. Lorsque ceci sera accompli, vos symptômes devraient normalement disparaître. Cependant, vous devrez certainement subir des examens réguliers pour surveiller votre niveau hormonal. Ils permettront à votre médecin d’ajuster la dose si nécessaire,

À savoir

Certains compléments alimentaires et médicaments peuvent affecter l’aptitude de votre organisme à assimiler la lévothyroxine. Il est important que vous parliez à votre médecin de tout médicament que vous prenez. Les produits suivants sont notamment connus pour poser problème :

  • hydroxyde d’aluminium, communément présent dans les anti-acides
  • suppléments de fer
  • suppléments de calcium
  • le Questran, médicament pour le cholestérol
  • le Kayexalate, médicament indiqué en cas de taux élevés de potassium dans le sang

Certains aliments peuvent aussi affecter l’assimilation de ce médicament. Faites savoir à votre médecin si vous avez une alimentation riche en fibres ou en soja. Ce type d’aliments peut affecter votre niveau hormonal.

Complications

Si elle n’est pas traitée, la maladie de Hashimoto peut provoquer des complications. Elles peuvent être les suivantes :

  • problèmes cardiaques, notamment insuffisance cardiaque
  • taux élevé de cholestérol
  • diminution de la libido
  • dépression

La maladie de Hashimoto peut aussi causer des problèmes pendant la grossesse. Des recherches récentes conduites à l’Université Johns Hopkins tendent à montrer que les femmes qui ont cette maladie ont plus de chances de donner naissance à un enfant souffrant d’une anomalie du coeur, du cerveau ou rénale. Cela semble être le cas même si les examens de la fonction thyroïdienne étaient normaux pendant la grossesse.

Autres articles

Quel type de protéines choisir en musculation ?

administrateur

Syphilis : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Entérocolite nécrosante néonatale : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

L’endométrite : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Maladie cardiovasculaire hypertensive : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Symptômes de la maladie d’Alzheimer : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Empoisonnement au chlore : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Statistiques et faits concernant le diabète de type 2 : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Le syndrome myasthénique de Lambert-Eaton : définition, cause, symptômes, traitement

Irene