Image default
Santé

Troubles des globules sanguins : définition, cause, symptômes, traitement

Les troubles des cellules sanguines affectent vos globules blancs et rouges, ainsi que des cellules plus petites qui circulent dans le sang désignées par le terme de plaquettes. Ces trois types de cellules se forment dans la moelle épinière (le tissu mou présent à l’intérieur des os). Les globules rouges alimentent les organes et les tissus du corps en oxygène. Les globules blancs aident le corps à lutter contre les infections. Les plaquettes aident le sang à coaguler. Les troubles des cellules sanguines affectent la formation et le fonctionnement de l’un ou plusieurs de ces types de cellules.

Types

Il existe une multitude de troubles des cellules sanguines susceptibles d’affecter gravement l’état général. Les affections de ce type les plus courantes sont notamment :

Troubles des globules rouges

L’anémie est un type de trouble des globules rouges généralement dû à une carence en fer dans le sang. Votre corps a besoin de fer pour produire la protéine de l’hémoglobine, qui aide les globules rouges à transporter l’oxygène depuis les poumons vers le reste du corps.

La drépanocytose (du grec drepanon , ou faucille) également appelée hémoglobinose S, sickémie ou anémie à cellules falciformes) est un type d’anémie dont le nom provient de la forme inhabituelle en faucille (falciformes) des globules rouges affectées. Les globules rouges normaux sont en forme de disque. En raison d’une mutation génétique, les globules rouges des patients atteints d’anémie falciforme contiennent des molécules d’hémoglobine anormales : les globules sont rigides et incurvés. Les globules rouges falciformes ne sont pas en mesure de transporter autant d’oxygène dans les tissus que les globules rouges normaux. Ils peuvent également se coller dans les vaisseaux sanguins et bloquer le flux sanguin vers les divers organes.

L’anémie falciforme est une maladie héréditaire qui se transmet aux enfants si les deux parents en sont atteints. Elle est surtout fréquente chez les afro-américains.

Troubles plaquettaires

Les plaquettes sanguines sont les premiers intervenants en cas de coupure ou autre blessure. Elles se réunissent sur le site de la plaie, créant un bouchon temporaire qui va arrêter la perte de sang. Si vous êtes atteint(e) d’une affection plaquettaire (telle que la maladie de Willebrand), votre sang ne contient pas suffisamment de plaquettes, il en contient trop ou les plaquettes ne coagulent pas correctement.

Le fait d’avoir trop peu de plaquettes est assez dangereux, parce que même une petite lésion peut entraîner une perte sanguine grave. Si vous avez trop de plaquettes dans le sang, des caillots peuvent se former et bloquer une artère importante, entraînant par là même une attaque ou une crise cardiaque. Il arrive que, si elles sont déformées, les plaquettes ne parviennent pas à adhérer aux autres cellules sanguines ou aux parois des vaisseaux sanguins, et donc qu’elles ne coagulent pas correctement. Il peut également en résulter une dangereuse perte de sang.

Troubles des cellules sanguines en pédiatrie (troubles des globules blancs)

Ces troubles affectent les globules blancs chez les enfants. Ils interviennent lorsque la moelle épinière produit trop ou trop peu de globules blancs. En présence d’une faible numération en globules blancs, le corps ne parvient pas à lutter contre les infections. Une numération trop élevée en globules blancs (taux de globules blancs trop élevé) peut signaler une leucémie, certaines infections, ou des affections telles que la rougeole ou la coqueluche. Dans des cas rares, une maladie de la moelle épinière ou une affection auto-immune (lorsque le corps attaque ses propres cellules) peut conduire à une production excessive de globules blancs.

Causes

Les affections des cellules sanguines peuvent être dues à la maladie ou être transmises par vos parents (maladie héréditaire). Une carence en fer (qu’elle soit due à un manque de fer dans l’alimentation ou à des difficultés à absorber le fer) peut par exemple faire en sorte que le corps ne soit pas en mesure de produire suffisamment de globules rouges, tandis qu’une affection génétique (érythrémie/maladie de Vaquez par exemple), peut en entraîner une surproduction.

Si vous êtes affecté(e) par une maladie auto-immune (un lupus, par exemple), votre système immunitaire pourra détruire ses propres plaquettes sanguines. La capacité du corps à stopper un saignement en est entravée.

Une faible numération ou un affaiblissement des globules blancs sont dus à des infections qui les détruisent ou les neutralisent. Certaines pathologies détruisent les globules blancs plus vite que la moelle épinière n’est en mesure de les produire. Votre corps peut également augmenter sa production de globules blancs pour lutter contre une maladie ou une infection.

Risques

En cas de carence en fer (ou carence martiale ), vous et votre enfant courez un risque de trouble des globules rouges. Il est possible que vous présentiez un risque de trouble affectant les globules blancs si vous êtes atteint(e) d’une infection grave ou d’une maladie auto-immune. Il se peut que vous couriez un risque de troubles des globules sanguins en règle générale si vous présentez des antécédents familiaux de ces pathologies.

Symptômes

Les symptômes variant en fonction du type de trouble des cellules sanguines. Les types de symptômes les plus courants pour chaque type de cellule sanguine sont énumérés ci-après :

Troubles des globules rouges

  • fatigue ;
  • essoufflement ;
  • trouble de la concentration par manque d’oxygénation du sang dans le cerveau ;
  • faiblesse musculaire ;
  • rythme cardiaque rapide ;

Troubles des globules blancs

  • infection chroniques ;
  • fatigue ;
  • perte de poids inexpliquée ;
  • angoisse ou sensation générale de malaise.

Troubles plaquettaires

  • coupures ou plaies qui ne guérissent pas ou qui sont lentes à guérir ;
  • sang qui ne coagule pas après une lésion ou coupure ;
  • peau présentant facilement des ecchymoses ;
  • saignements de nez ou des gencives inexpliqués.

Diagnostic et traitement

Diagnostic et traitement

Votre médecin pourra vous prescrire plusieurs tests, y compris un hémogramme (examen complet du sang) pour obtenir une numération de chacun des types de cellules. Votre médecin pourra également vous prescrire une biopsie de la moelle épinière afin de vérifier que les cellules produites par cette dernière sont bien normales. Cette démarche implique de prélever une petite quantité de moelle épinière pour analyse.

Votre programme thérapeutique va dépendre de l’affection dont vous souffrez, de votre âge et de votre état de santé général. Votre médecin pourra faire appel à une combinaison de traitements pour contribuer à corriger votre trouble de globules sanguins, notamment :

Traitements médicamenteux

Pour les troubles plaquettaires, des médicaments tels que Nplate (romiplostime) peuvent être utilisés pour traiter les problèmes de coagulation. Dans le cas des troubles des globules blancs, les antibiotiques peuvent contribuer à lutter contre les infections. Les anémies dues à des carences peuvent être traitées à l’aide de suppléments diététiques tels que le fer et la vitamine B9 (folate) ou B12 (cobalamine).

Chirurgie

Il peut être fait appel à des greffes pour réparer ou remplacer la moelle épinière endommagée. Ce type de greffe implique de transférer des cellules souches (généralement prélevées sur un donneur) sur votre corps afin d’aider la moelle épinière à commencer de produire des cellules sanguines normales. La transfusion sanguine est une autre manière de contribuer à remplacer des cellules sanguines perdues ou endommagées. Vous allez recevoir une perfusion de sang sain prélevé sur un donneur.

Pour réussir, ces procédures exigent de répondre à certains critères spécifiques. Les donneurs de moelle épinière doivent être compatibles (ou quasi-compatibles, dans toute la mesure du possible) avec votre profil génétique. Les transfusions sanguines nécessitent un donneur ayant un groupe sanguin compatible.

Autres articles

Examens de dépistage du cancer du sein : Auto-examens, tests de dépistage, mammographie et autres

Irene

Laryngite chronique : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Insuffisance vertébro-basilaire : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Complications de l’asthme : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Empoisonnement au chlore : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Vaccins pour les bébés et les jeunes enfants

Irene

Gelure : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Problèmes de langue : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Cystite interstitielle : définition, cause, symptômes, traitement

Irene