Image default
Santé

Notions élémentaires sur le TDAH : définition, cause, symptômes, traitement

Le trouble du déficit de l’attention avec hyperactivité (TDAH) est un trouble mental qui provoque des comportements anormalement hyperactifs et perturbateurs. Les gens souffrant de TDAH ont tendance à avoir du mal à se concentrer, à rester tranquillement assis, à être attentifs, à rester organisés, à suivre des instructions, à se souvenir de certains détails et/ou à contrôler leurs impulsions. Une des complications regrettables pour les personnes atteintes du TDAH ne recevant pas de traitement est qu’elles ont du mal à s’entendre avec leurs pairs, les membres de leur famille et leurs collègues.

Chez l’enfant, le TDAH est peut-être essentiellement associé aux problèmes scolaires ; les enfants atteints de TDAH ont souvent du mal à réussir dans l’environnement contrôlé d’une salle de classe ; les devoirs deviennent des obstacles difficiles au lieu d’expériences d’apprentissage productives. C’est peut-être pour cela – bien qu’il affecte des personnes de tous âges – que le TDAH est plus fréquemment diagnostiqué chez l’enfant que chez l’adulte. Une enquête de 2006 réalisée par les Centers for Disease Control and Prevention (CDC) a découvert que le TDAH affectait de quatre à six pour cent des Américains âgés de cinq à 17 ans (soit environ 4,5 millions en tout), faisant du TDAH le trouble de l’enfance le plus répandu aux États-Unis. L’enquête a également révélé que les garçons ont deux fois plus de chances de recevoir un diagnostic de TDAH que les filles. La majorité (50-70 %) de ces enfants présenteront toujours des symptômes dans leur vie adulte, mais beaucoup d’entre eux s’amélioreront avec le temps.

Malheureusement, il peut être difficile de diagnostiquer le TDAH, et beaucoup d’enfants qui en souffrent sont étiquetés comme des perturbateurs, des enfants à problèmes ou, encore pire, comme étant stupides ou paresseux ; le TDAH est une affection réelle et sérieuse, et non un moyen d’expliquer des problèmes de comportement. Heureusement, quand la pathologie est diagnostiquée tôt et un traitement adéquat appliqué, les enfants atteints de TDAH peuvent réussir aussi bien que les autres.

Types de TDAH

Un large éventail de comportements sont symptomatiques du TDAH. Pour faciliter le diagnostic et le traitement, ils ont été regroupés dans le Manuel de diagnostic et statistique des troubles mentaux sous trois catégories : inattention, niveau d’activité supérieur à la normale (hyperactivité) et manque de contrôle des impulsions. Les enfants souffrant de TDAH présenteront des comportements dans une, deux ou trois de ces catégories. Par conséquent, le diagnostic de TDAH peut tomber dans un de trois sous-types:

Le type à inattention prédominante

Il s’agit de la forme de TDAH qui était connue sous le nom de trouble déficitaire de l’attention, ou TDA. Comme ce nom l’indique, les enfants atteints de ce type de TDAH ont une difficulté énorme à soutenir leur attention, à se concentrer, à finir leurs tâches et à suivre des instructions. Les experts pensent également que beaucoup d’enfants souffrant de la forme avec inattention prédominante passent à travers les mailles du filet car ils n’ont pas tendance à déranger la classe. Cette forme est la plus répandue parmi les filles souffrant du TDAH.

Le type à hyperactivité-impulsivité prédominantes

Les enfants souffrant de ce type de TDAH présentent essentiellement des comportements hyperactifs et impulsifs : ils ne tiennent pas en place, interrompent les autres et sont incapables d’attendre leur tour. Bien que l’inattention soit moins une préoccupation avec cette forme de TDAH, les patients à hyperactivité-impulsivité prédominantes peuvent quand-même avoir quelques problèmes à se concentrer sur leurs tâches.

Le type à hyperactivité-impulsivité et inattention combinées

Il s’agit du type le plus commun de TDAH. Les enfants atteints de cette forme combinée de TDAH présentent un nombre important de symptômes appartenant aux trois catégories de comportement : une incapacité à soutenir l’attention, une tendance à l’impulsivité et des niveaux anormalement élevés d’activité et d’énergie.

Le TDAH chez l’adulte

Les adultes souffrant de TDAH sont généralement victimes de cette pathologie depuis l’enfance, mais elle n’aura peut-être pas été diagnostiquée avant qu’ils soient plus âgés ; une évaluation a généralement lieu à la demande d’un pair, d’un membre de la famille ou d’un collègue ayant observé des problèmes professionnels ou relationnels. Les adultes, eux aussi, peuvent appartenir à un des trois sous-types de TDAH discutés précédemment. Cependant, du fait de la maturité et de l’expérience relatives des adultes, ainsi que des différences physiques entre adultes et enfants, les symptômes du TDAH chez l’adulte peuvent être quelque peu différents de ceux chez l’enfant. Par exemple, il est peu probable que les adultes atteints de TDAH à hyperactivité-impulsivité prédominantes se mettent à sautiller et à courir çà et là. En règle générale, le profil du TDAH est moins grave chez l’adulte que chez l’enfant, mais le débat reste ouvert sur le diagnostic correct du TDAH chez l’adulte. Renseignez-vous davantage sur le TDAH chez l’adulte.

Autres articles

Entérocolite nécrosante néonatale : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Comment choisir ses lentilles ?

Emmanuel

Complications de l’asthme : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Qu’est-ce que la fibromyalgie?

Christophe

Miction fréquente ou urgente : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Maladie fibro-kystique des seins : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Dosage de la bilirubine dans le sang : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Aperçu de la dysfonction érectile : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Comment venir à bout des punaises de lit chez soi

Claude