Beauté

L’essentiel à savoir avant de proposer un service de maquillage permanent

L’essentiel à savoir avant de proposer un service de maquillage permanent
Notez cet article

Un make-up durable et des résultats naturels, voilà la promesse du maquillage permanent. Procédé apparu il y a plusieurs années, il fait désormais de nombreux adeptes. D’ailleurs, les professionnels de l’esthétique y voient une opportunité pour développer leurs activités et conquérir une nouvelle clientèle. Bien sûr, pour proposer cette prestation, il faut en maitriser les techniques et utiliser les matériels adaptés.

Maitriser les techniques de maquillage permanent

Contour des lèvres, sourcils, cils ou encore cernes, la dermopigmentation permet de corriger différentes zones du visage. Par ailleurs, de nombreuses personnes y ont recours pour éclaircir les auréoles mammaires. Depuis l’entrée des techniques innovantes offrant des résultats naturels, la demande n’a donc jamais été aussi forte. Face à ce constat, un nombre croissant de professionnels saisissent l’opportunité et décident d’ajouter ce service à leur carte. Pour les instituts comme les esthéticiens libéraux, proposer cette prestation permet de se différencier de la concurrence et de conquérir de nouveaux clients.

Seulement, même si cette discipline n’exige aucun diplôme, appliquer le maquillage permanent n’est pas aussi simple qu’il parait. Cela demande des compétences diversifiées tant en dessin, en maquillage de base ainsi qu’en manipulation de plusieurs procédés. Le technicien doit en effet apporter un soin particulier au choix des pigments et des méthodes pour obtenir les résultats souhaités. La dermopigmentation regroupe plusieurs approches dont le point par point et le microblading sont les plus réputées. Par ailleurs, il faut également connaitre les réglementations relatives au tatouage, les règles d’hygiène et les généralités sur les risques allergiques.

Investir dans les matériels indispensables pour réaliser un maquillage permanent

Essentiellement reconnu comme étant une solution d’embellissement, le maquillage permanent se base sur les mêmes principes que le tatouage. L’un comme l’autre sert à pigmenter la peau avec des pigments organiques ou végétaux. Mais alors que le premier procédé est réalisé dans la couche profonde de l’épiderme, la micropigmentation consiste à insérer les pigments dans la partie supérieure du derme. Les résultats sont donc éphémères, mais durent entre six mois à trois ans selon la zone maquillée.  Ce matériel est fourni sur les sites des fournisseurs de maquillage permanent , comme MMPSHOP.

La pratique de la dermopigmentation nécessite une bonne maitrise des techniques, mais aussi l’usage de matériels adaptés. Pour cela, le professionnel devra investir dans de fines aiguilles et un stylo dermographique. Il s’agit d’un outil électrique qui sert à injecter les micropigments dans la peau. Par ailleurs, le technicien aura également besoin d’un crayon et d’un feutre pour maquillage permanent afin de réaliser des tracés délicats. Cette étape permettra de donner un aperçu du résultat final.

De même, durant toute la prestation, l’utilisation de certains accessoires d’hygiène est essentielle. Les gants et les lingettes désinfectantes, notamment, limiteront les risques d’infections et d’allergies. Enfin, tous les professionnels doivent disposer de produits anesthésiants, comme le gel froid. Appliqué aussi bien avant ou après la séance, il sert à atténuer les éventuelles douleurs.

Related posts

Astuces cheveux : comment avoir une longue chevelure sans patienter longtemps ?

Suivre la tendance de l’extension adhésive

Quel shampoing pour les cheveux fins ?

Leave a Comment