Prévention

Les caractéristiques de l’huile bronzante

Les caractéristiques de l’huile bronzante
Notez cet article

Autrefois, avoir une couleur de peau claire était synonyme d’une quelconque valorisation. Mais cela à changer au fur et à mesure du temps, de nos jours, avoir une couleur foncée est devenu à la mode ! Le bronzage, qui naturellement est l’effet du soleil tapant fort sur la peau, est de plus en plus apprécié par les personnes souhaitant avoir un teint plus foncé. Pour cela, l’usage d’une huile bronzante est indispensable.

La composition de l’huile bronzante

On perçoit presque partout dans le monde différentes façons de composer et d’utiliser de l’huile bronzante ou encore de l’huile solaire selon : la qualité, la préférence ou encore le type de peau. L’huile de monoï est l’une des huiles bronzantes populaires et recherchées pour son odeur exquise et son efficacité à pénétrer la peau par sa texture. Mais pour ceux qui veulent plutôt bénéficier d’un effet rapide, la graisse à traire ou aussi l’huile de carotte sont les mieux adaptées.

Les références à prendre en compte

Mieux vaut prévenir. Avoir la peau rouge et fébrile est désagréable à voir et dangereux pour la santé. Le bronzage à l’huile solaire ? Ce n’est en aucun cas interdit ! Mais à souligner que l’huile bronzante provoque certains effets néfastes comme des rougeurs chez les personnes qui ont la peau blanchâtre, et parfois de brûlures moyennes ; par contre, pour les teints plus foncés, il est conseillé de mettre en dessous une couche de crème solaire selon le type de peau. Certains pratiquants pensent que les huiles bronzantes sont à appliquer avant le bronzage, mais ça n’en est pas du tout !

Les bronzages ratés se feront rares si les instructions à suivre sont bien respectées. C’est-à-dire : bien attendre l’apparition des premiers signes de changement de couleurs au soleil pour, après, appliquer les huiles ; éviter de bronzer entre les heures estivales de 12 à 15 h sans protection solaire ; et pas des moindres, il faut lire attentivement la petite note qui va avec le produit en question, ou consulter un spécialiste, sous risque dermatologique. En cas de longue exposition au soleil, il est fortement indispensable d’appliquer une protection solaire élevée.

Bronzé, mais pas protégé

Il est dit que les huiles de bronzages ou huiles bronzantes sont utilisées pour avoir une peau soyeuse et bien ferme, mais ces produits ne sont pas fabriqués dans le but de protéger notre peau des Ultra-violets du soleil (UVA, UVB). Elles sont, comme on a souligné, efficaces après avoir eu quelques couleurs pour hydrater la peau asséchée au soleil. Notez bien, une surexposition au soleil sans hydratation à l’huile bronzante peut causer des troubles sanitaires, voire même entraînant à des conséquences plus graves comme le cancer de la peau. Mieux vaut alors avoir l’avis expert d’un dermatologue en ce qui concerne la bonne qualité au non d’un produit, selon son indice de protection, son mode d’emploi, sa préférence et aussi son teneur en SPF.

Related posts

Comment se remettre au sport ?

4 bienfaits de l’oligothérapie au cobalt pour l’organisme

Leave a Comment