Image default
Santé

CBD contre le Lupus : Comprendre les effets

Le lupus est une maladie qui affecte le système immunitaire et qui est fréquente chez les femmes âgées de 15 à 44 ans. Quels sont les causes, les caractéristiques et les symptômes du lupus ? Comment traiter la maladie ?

Qu’est-ce que le lupus ?

Le lupus est une maladie auto-immune qui amène le système immunitaire de l’organisme à attaquer ses organes et ses tissus. Elle se caractérise par une inflammation, qui touche souvent les articulations, les reins, le cerveau, les cellules sanguines, les poumons et le cœur. On distingue plusieurs types de lupus. Le lupus érythémateux discoïde. Également appelé lupus cutané, il n’affecte que la peau et se manifeste par une éruption cutanée sur le cou, le visage et le cuir chevelu. Il est provoqué par la lumière du soleil ou la lumière fluorescente. Les symptômes incluent des lésions et éruptions cutanées, comme des éruptions discoïdes (en forme de disque, élevé et rouge). Les zones surélevées deviennent écailleuses et épaisses, ce qui entraîne la formation de cicatrices. L’éruption dure de quelques jours à des années et est susceptible d’évoluer vers le LED. Le lupus érythémateux disséminé (LED) ou « systémique ». C’est le type le plus courant. Il affecte tout le corps et se produit par cycles. Pendant les périodes de rémission, le patient ne présente aucun symptôme. Les symptômes ici peuvent aller de légers à graves et provoquent une inflammation des poumons, des articulations, des reins, du cœur, de la peau ou d’une combinaison de ces éléments. l peut également causer le durcissement des artères. Ces problèmes conduisent à des changements d’humeur et de comportement, des troubles de la mémoire, une insuffisance rénale, des AVC, convulsions, et plus. Le lupus peut être d’origine médicamenteuse. En effet, 10 % des patients atteints de LED ont pu déclencher des symptômes à la suite d’une réaction à certains médicaments sur ordonnance. Les médicaments utilisés pour traiter l’hypertension, les crises d’épilepsie, les antifongiques, les antibiotiques et les contraceptifs oraux provoquent ce type de lupus. Les symptômes sont similaires à ceux présents dans le cas de LES, et disparaissent en général lorsque la personne cesse de prendre le médicament en cause. Il peut également être d’origine néonatale. 1 % des mères qui ont des anticorps associés au lupus engendreront des bébés atteints de lupus néonatal. Les enfants atteints développent des problèmes de foie, des éruptions cutanées et une faible numération globulaire. La plupart d’entre eux développent une anémie.

Quelles sont les causes du lupus ?

L’origine des maladies auto-immunes n’est pas toujours précise. Elles surviennent en général avec une association de plusieurs facteurs environnementaux, hormonaux, génétiques, médicamenteux, infectieux et psychologiques. La prédisposition génétique explique environ 30 % des causes des maladies auto-immunes. Elle est liée à la présence de très nombreux gènes qui individuellement ne peuvent provoquer la maladie. Par contre, une association de plusieurs de ces gènes en favorise l’apparition plus ou moins précoce. Aussi, faut-il préciser que certains gènes sont communs à plusieurs maladies auto-immunes, ce qui explique la présence, dans une même famille, de différentes maladies auto-immunes. Les causes de cette maladie sont encore mal connues. Plusieurs autres facteurs comme les facteurs hormonaux (hormones sexuelles), les facteurs infectieux (bactéries présentes dans la cavité buccale et digestive), les facteurs environnementaux (les agents infectieux) peuvent expliquer la survenue de maladie auto-immune. Bien que les relations entre les médiateurs chimiques du cerveau et ceux de l’inflammation soient encore mal connues, certaines études suggèrent que dans 20 à 30 % des cas, la maladie auto-immune aurait une origine psychologique. En effet, elle peut être déclenchée après un événement marquant, « stressant » tel qu’un traumatisme physique ou psychique (deuil, séparation, accouchement, intervention chirurgicale, etc.).. On sait cependant que le lupus systémique résulte de profondes anomalies du système immunologique. Cependant certains éléments comme les facteurs génétiques en cours d’individualisation, certaines infections, et certains épisodes de la vie génitale (puberté, contraception œstro-progestative, grossesse) sont considérés comme des facteurs de risques. Un taux élevé d’hormones sexuelles féminines peut conduire à une augmentation de l’activité du lupus érythémateux systémique. Le tabagisme est considéré comme un facteur aggravant de la maladie tout comme le soleil et les ultraviolets.

Quels sont les symptômes de la maladie ?

Durant les poussées, la maladie s’exacerbe : les symptômes s’aggravent et les analyses de sang révèlent la présence d’anticorps anormaux, qui attaquent l’organisme. Les symptômes les plus courants du lupus sont : fatigue, perte d’appétit, gonflement des muscles et des articulations, gonflement autour des yeux, ganglions ou glandes lymphatiques gonflés, éruptions cutanées dues à des saignements, orteils ou doigts pâles quand il fait froid, fièvre, maux de tête et perte habituelle de cheveux anxiété, dépression, gonflement, phénomène de Raynald, présence de sang dans les urines, raideur articulaire, rétention d’eau, sensibilité à la lumière. Puis, les symptômes diminuent peu à peu et disparaissent totalement ou en partie. Les périodes de rémission peuvent durer des semaines, des mois, et même des années.

Comment diagnostique-t-on le lupus ?

Devant les manifestations dermatologiques, devant des douleurs articulaires durables, avec ou sans altération de l’état général, survenant chez une jeune fille ou une jeune femme, une analyse biologique sera effectuée pour évoquer l’hypothèse d’un lupus systémique. En effet, les facteurs anti — nucléaires (des auto-anticorps non spécifiques d’organe, dirigés contre différents éléments du noyau de leurs propres cellules) sont constamment présents dans le lupus systémique, mais ils n’en sont pas spécifiques.

L’usage du CBD dans le traitement du lupus

Le CBD (cannabidiol) et est un dérivé du cannabis sativa. Selon de nombreuses études, le cannabidiol aurait, des effets analgésiques et anti-inflammatoires. Ce qui est plutôt intéressant dans le cadre du traitement de maladies chroniques neurologiques et articulaires. On utilise déjà des dérivés de cannabidiol comme l’huile de cbd contre les migraines et pour traiter la sclérose en plaques. Les cannabinoïdes protègent contre la détérioration des maladies auto-immunes. Aussi, lorsque le CBD est administré avec le bon dosage, il peut soulager la douleur. Cela a été confirmé dans de nombreuses études sur les douleurs neuropathiques et cancéreuses. A ce titre, le cbd peut aider contre la borréliose de Lyme. Il pourrait donc servir d’antidouleur pour les patients atteints de Lupus. Cetaines études proposent l’huile de CBD full spectrum comme un remède sûr et efficace contre l’inflammation. Le corps est composé de récepteurs CB1 et CB2, qui fournissent les effets thérapeutiques des cannabinoïdes. Le CB1 est dominant dans le système nerveux central, tandis que le CB2 est exprimé dans les cellules immunitaires. Le CBD agit donc réduit l’inflammation en interférant avec le processus par lequel l’organisme génère l’inflammation avec une action sur le système endocannabinoide. Les cannabinoïdes suppriment la réponse inflammatoire et soulagent les symptômes de la maladie. Aussi, de récentes études ont prouvé que les flavonoïdes trouvés dans le cannabis en particulier, Cannaflavin A, constituent une réponse anti-inflammatoire 30 fois plus puissante que l’Aspirine.

Comment utiliser le CBD pour traiter le lupus

Le mode d’administration privilégié reste le cannabidiol sous forme d’huile. Il suffit de quelques gouttes à placer sous la langue, plusieurs fois par jour. Il existe différentes façons d’administrer l’huile de CBD aux patients diagnostiqués avec un lupus. Toutefois, le vapotage avec un e-liquide de CBD est la meilleure alternative pour les personnes qui fument. En effet, cela permet de s’assurer que le cannabis est chauffé en quantité suffisante pour libérer les cannabinoïdes. Les patients qui développent des éruptions cutanées et des douleurs articulaires doivent utiliser des huiles et des crèmes de CBD, des pommades topiques, des infusions et des capsules. Consultez cette review du site weedy pour trouver la meilleure qualité de produits dérivés de CBD. Il est conseillé aux patients de consulter des médecins connaissant l’huile de CBD avant d’administrer toute forme de traitement. Pour ce qui est des doses de CBD pour le traitement du lupus, elles ne sont pas uniformes. Tout dépend de chaque patient. Les experts recommandent tout de même, une dose de base de 10 à 20 mg par jour, ce qui équivaut au ratio de 1:6 mg pour chaque 5 kg de poids corporel.

Effets secondaires du CBD

Le CBD ne provoque pas d’accoutumance lorsqu’il est utilisé pour traiter des maladies chroniques. Cependant, quelques effets secondaires ont été signalés chez certains utilisateurs. Ainsi donc, on peut noter une modification des enzymes hépatiques utilisées pour traiter les médicaments, une sécheresse buccale, l’hypotension artérielle, une certaine légèreté et de la somnolence.

Quelques recommandations pour aider les personnes atteintes de lupus

  • Se reposer et se détendre au le plus possible ;
  • Participer régulièrement à des séances d’exercice d’intensité modérée ;
  • Apprendre les méthodes de gestion du stress ;
  • Consulter régulièrement le médecin et le dentiste ;
  • Adopter un régime alimentaire équilibré et bon pour la santé avec un bon taux de vitamine D ;
  • Éviter le tabagisme ;
  • Éviter toute exposition excessive aux rayons ultraviolets du soleil ;
  • Porter un chapeau, des lunettes de soleil et des vêtements à manches longues et utiliser un écran solaire qui offre un facteur de protection solaire (FPS) d’au moins 15 et qui protège contre les rayons ultraviolets tant A que B (UVA et UVB) ;
  • Rejoindre un groupe de soutien qui vous aidera à vous adapter à divers aspects de la maladie.

On retient donc pour le moment, aucun remède n’est retenu pour le traitement définitif du lupus. Le CBD intervient beaucoup plus soulager les symptômes de la maladie et aider les patient à avoir une vie relativement normale. 

Related posts

Soins dentaires : découvrez les centres dentaires Excell Santé à Paris

administrateur

En recherche d’un marbrier à Lyon ? Suivez le guide pratique

administrateur

Les soins ostéopathiques : que faut-il savoir ?

Emmanuel

Leave a Comment