Image default
Beauté

Comment améliorer l’esthétique des poches malaires 

La zone périorbitaire est l’une de celles qui souffrent le plus du vieillissement cutané en raison de sa finesse. De ce fait, les rides, les poches malaires, les cernes font une apparition précoce sur cette partie. Les poches malaires, présentes sous forme de gonflements, affectent aujourd’hui une pléthore de gens qui, faute de connaissances, ne se font pas traiter à temps. Dans cet article, découvrez comment vous débarrasser de ces indiscrétions.

Qu’est-ce qu’une poche malaire ?


La peau du contour des yeux est beaucoup plus fine que celle du reste du visage, et cela la rend plus sujette au vieillissement (en raison de la déshydratation). Ainsi, elle est souvent encline à présenter une inflammation (poches) et une pigmentation (cernes). Les poches malaires sont une collection de liquide et de graisses qui apparaissent sur la paupière inférieure. Pour plus d’informations, lisez article de lifting-paris.fr.

La poche malaire se caractérise par la perte d’élasticité du muscle de la paupière qui commence à se relâcher et à s’affaisser à mesure que le visage vieillit. Elle est un renflement qui se crée lorsque le muscle se détend autour de la pommette et sous la paupière inférieure. La poche malaire donne l’impression d’une double poche, vous conférant un air vieilli et plus fatigué.

Les causes de l’apparition des poches malaires sont diverses, allant de la génétique aux habitudes de vie malsaines. Selon les experts, ce gonflement sous les yeux apparaît en raison d’une perte de tonus musculaire, entraînant une plus grande flaccidité dans cette zone.

Quelles sont les causes des poches malaires ?


L’étiologie des poches malaires est multifactorielle. La poche malaire peut être causée par la formation d’un pli malaire au bord inférieur du sac malaire. La perte de graisse des joues dans la zone sous l’œil provoque dans ce cas un creux de la joue, et celui-ci peut rendre le sac malaire plus prononcé entrainant donc la formation des poches.

De même, les poches malaires sont causées par l’atténuation, la dégénérescence et l’involution du muscle orbiculaire et de la peau sous-jacente. Le collagène et les fibres élastiques de cette région se brisent. Le muscle orbiculaire devient un tissu dégénéré qui contient de la graisse et provoque un œdème chronique. Ce qui crée un gonflement de la peau aux alentours de la paupière inférieure et des joues.

Dans certains cas, des personnes peuvent noter une apparition de poches malaires due à la rétention d’eau. Dans cette situation, le liquide est piégé au-dessus du pli malaire et rend le sac malaire plus proéminent.

Comment se traitent les poches malaires ?

Des méthodes sont proposées selon que la poche malaire est modérée ou fortement prononcée.

Dans les formes modérées, un traitement médical suffit souvent. La technique consiste à l’injection de cortisone retard, au niveau du contact osseux, à très faible dose (quelques gouttes) pour traiter la participation inflammatoire de la poche malaire. L’injection d’hyaluronidase dans le cercle sous les yeux est également suggérée. Ces injections fournissent des résultats très significatifs dans la réduction de l’œdème malaire.

Dans les formes aiguës, seul un traitement chirurgical peut être utilisé pour améliorer nettement les poches malaires. Il s’agit d’une combinaison de lifting sous-musculaire et de lipostructure malaire. La procédure est utilisée pour aider à restaurer le volume perdu au niveau des pommettes. Un chirurgien esthétique spécialisé en oculoplastie ou en chirurgie des paupières recollera le muscle orbitaire pour faire disparaître la poche malaire et effacer efficacement la poche.  

Related posts

Le savon artisanal : un produit doux pour nettoyer sa peau au quotidien

Odile

Greffe de cheveux : comprendre le processus

administrateur

Comment procéder pour vite obtenir des dents bien éclatantes

Emmanuel

Leave a Comment